Une ingénieuse visualisation permet de se rendre compte à quoi ressemblerait notre planète si son eau disparaissait progressivement. Quelles nouvelles terres verrait-on à l'échelle du globe ?

La désertique Mars était très probablement recouverte d’eau dans son passé (une eau qu’elle aurait perdue bien plus vite que prévu). Et si la Terre finissait aussi un jour par perdre toute son eau, à quoi ressemblerait-elle ? Le planétologue James O’Donoghue de l’Agence d’exploration spatiale japonaise (JAXA) a réalisé une visualisation pour le montrer. Sa vidéo, repérée par Nerdist, a été publiée sur YouTube le 12 décembre 2019.

Le scientifique expliquait alors que si l’eau disparaissait de la Terre, son absence révèlerait de grandes chaînes de montagnes sous-marines et des canyons. La visualisation montre aussi des « ponts terrestres », qui devaient exister pendant les périodes glaciaires.

Les terres émergées si le niveau des mers baissait de 3480 mètres. // Source : Capture d’écran YouTube Dr James O’Donoghue

Quelles terres verrait-on apparaître ?

« Les trois cinquièmes de la surface de la Terre se trouvent sous les océans, et le fond de l’océan est aussi riche en détail que la surface terrestre que nous connaissons », explique le planétologue dans la description de la vidéo. L’animation montre progressivement les terres qui apparaissent tandis que le niveau des mers descend.

  • À partir de 140 mètres en dessous du niveau de la mer, les plateaux continentaux (les prolongements des continents sous l’océan) commencent à être visibles — sauf ceux des régions polaires, qui sont plus profonds.
  • À une profondeur de 2 000 à 3 000 mètres, on commence à voir les dorsales média-océaniques : ce sont des chaînes de montagnes sous-marines, qui peuvent s’étendre sur de grandes distances (plus de 60 000 km).
  • À partir de 6 000 mètres, presque tous les océans ont disparu. Il ne reste que certaines fosses océaniques, des dépressions profondes et étroites. La plus profonde d’entre elles est la fosse des Mariannes, située au nord-ouest de l’océan pacifique (à presque 11 000 mètres de profondeur).

Cette visualisation ne permet pas seulement d’imaginer à quoi la Terre pourrait ressembler si elle finissait par perdre son eau. Elle peut aussi nous aider à imaginer la planète telle qu’elle était probablement il y a des milliers d’années, lorsque l’eau était stockée dans les glaces polaires.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo