Une image impressionnante de l'Australie en flammes a été partagée à plusieurs reprises. Il ne s'agit pas d'une photo prise par satellite. Elle ne montre pas non plus les incendies actuellement actifs dans le pays. D'où vient-elle ?

Un cliché est partagé sur les réseaux sociaux à plusieurs reprises ce lundi 6 janvier 2020. Dans plusieurs tweet, par exemple ici ou , il est présenté comme une « image satellite » de l’Australie, visiblement en flammes. Cependant, cette image devenue virale n’est pas une photo obtenue par satellite : il s’agit d’une visualisation en trois dimensions.

L’image originale a été publiée par Anthony Hearsey, un spécialiste de la photographie qui travaille à Brisbane. Le 4 janvier, il a rédigé une publication sur son compte Facebook, afin de rappeler dans quel contexte il a diffusé cette visualisation, créée à partir de données fournies par la Nasa.

La publication d’Anthony Hearsey sur Facebook. // Source : Capture d’écran Facebook Anthony Hearsey – Creative Imaging

D’où viennent exactement ces données ?

Cette image a été créée en utilisant des données de FIRMS, qui signifie « NASA’s Fire Information for Ressource Management System ». L’agence spatiale fournit des données sur les incendies en cours, en quasi temps réel. Les données sont distribuées dans les 3 heures, par rapport aux observations réalisées à l’aide de MODIS (« Moderate-Resolution Imaging Spectroradiometer ») et de VIIRS (« Visible Infrared Imaginf Radiometer Suite), des instruments embarqués à bord de satellites.

Les données utilisées pour concevoir cette image ont été prises entre le 5 décembre 2019 et le 5 janvier 2020. « Ce sont toutes les zones qui ont été touchées par les feux de brousse », explique Anthony Hearsey sur Facebook. Il assure que l’image est fidèle à ces informations, bien que l’échelle soit « un peu exagérée ».

Les données utilisées pour créer l’image. // Source : Capture d’écran FIRMS

Pas une représentation des incendies en cours

Ce qu’il est donc important de comprendre, c’est que cette visualisation n’a pas prétention à montrer toutes les zones où des incendies sont actuellement en cours. L’image est une tentative pour compiler un ensemble de feux qui ont été recensés dans les données de la Nasa depuis le 5 décembre, pendant un mois.

Les feux de forêt qui se produisent en Australie font l’objet d’une importante couverture médiatique. La diffusion d’images sans contexte sur les réseaux sociaux rappelle qu’il faut prendre les informations avec prudence, même si la tragédie que vit le pays, ses habitants et son écosystème n’est pas à remettre en question.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo