Arianespace n'a pas été en mesure de procéder au vol VV15 ce week-end. En cause, des vents trop violents en altitude

Ce devait être une mission de routine, mais la météo en a décidé autrement. Planifié pour le samedi 6 juillet à 3h53 du matin, le vol VV15 a été annulé quelques heures avant son décollage lorsqu’il a été acquis que les vents en altitude ne se calmeraient pas. Et comme un désagrément n’arrive jamais seul, la fenêtre de secours qui était prévue au cas où le vol ne pouvait pas avoir lieu a aussi dû être annulée.

Vega
Une fusée Vega sur son pas de tir. // Source : ESA–M. Pedoussaut

Double annulation en un week-end

C’est ce qu’ont annoncé ce week-end deux communiqués d’Arianespace. Le premier, sorti le 5 juillet, a annoncé le report du vol VV15 au 7 juillet à cause de conditions météo défavorables dans les couches supérieures de l’atmosphère. Le second, publié le 7 juillet, est venu doucher les espoirs de l’entreprise de boucler la mission ce week-end. Aucune nouvelle date de lancement n’a été annoncée.

La mission VV15 consiste à placer sur orbite un satellite d’observation militaire — baptisée assez pompeusement Falcon Eye 1 — pour le compte des Émirats arabes unis, à une altitude annoncée de 660 kilomètres, afin de voir le plus précisément possible ce qui se passe au sol. La charge utile à transporter étant relativement légère, ce n’est pas une fusée Ariane 5 qui est sollicitée, mais un lanceur plus petit : Vega.

À lire sur Numerama : Falcon Eye 1  : Arianespace s’apprête à mettre en orbite un satellite militaire

Partager sur les réseaux sociaux