Depuis maintenant trois mois, le Nautilus explore les zones peu connues du Pacifique oriental. Grâce à ses trois retransmissions, vous pouvez découvrir un fragment de l'océan.

Le 6 juin 2018, le Nautilus quittait le port de Los Angeles. Son ambition ? Explorer des régions marines peu étudiées de l’océan Pacifique comme celles au large du Canada, de la Colombie-Britannique ou encore de Hawaï.

Au moment où nous écrivons ces lignes, le Nautilus se trouve près du volcan sous-marin Lōʻihi, à Hawaï. Les explorateurs ont décidé de faire partager leur expérience à l’aide de trois retransmissions.

3 directs pour vous plonger dans l’océan

Le Nautilus est un vaisseau d’exploration de 64 mètres de long. À son bord se trouvent pas moins de 17 membres d’équipage permanents et deux submersibles télécommandables : Hercules et Argus. Ces derniers sont destinés à l’exploration du plancher océanique et retransmettent leurs images en direct aux internautes.

Si l’observation peut s’avérer parfois soporifique, spécialement lorsque la caméra observe un tas de roches sous-marines pendant plus de cinq minutes, on peut tomber sur de belles surprises. Par chance, nous avons ainsi pu observer en même temps que l’équipage un étrange poisson argenté qui tenait dans sa gueule une chair rouge non identifiée.

Une exploration à plus de 1 100 mètres de profondeur

Ces livrestreaming ont un certain côté fascinant, en raison de la profondeur de l’exploration (plus de 1 100 mètres) où la température n’excède pas les 4°C. La lumière du Soleil n’atteint pas une telle distance — on parle de zone aphotique –, obligeant ainsi à s’en remettre aux seules lumières émises par les submersibles.

La mission du Nautilus prendra fin en novembre prochain. La prochaine étape, qui débutera le 14 septembre, sera l’exploration du monument national marin de Papahānaumokuākea, toujours à Hawaï. Le voyage s’achèvera là où il a commencé, au large de la Californie.

La mission du Nautilus est conduite par l’Ocean Exploration Trust, une organisation à but non lucratif fondée en 2008 par Robert Ballard, un explorateur sous-marin et scientifique maritime. Celui-ci est connu pour avoir découvert l’épave du Titanic en septembre 1985.

Partager sur les réseaux sociaux