La sécheresse est historique durant cet été 2022. Cela implique, dans de nombreux départements, des restrictions en eau causées par un seuil de vigilance élevé.

La France s’apprête à connaître une quatrième vague de chaleur caniculaire en ce début août, ce qui place cet été 2022 comme historique. Le niveau exceptionnel de cet épisode est également dû à l’intense sécheresse — en partie liée au changement climatique — qui touche le pays depuis le début de l’été. « Cette sécheresse est la plus grave jamais enregistrée dans notre pays », s’est alarmée, vendredi 5 août, la Première ministre Élisabeth Borne.

Une centaine de communes françaises se retrouvent privées d’eau potable en raison de la situation actuelle. Dans ces villes, comme il n’y a plus rien dans les canalisations, l’eau est acheminée par camion. La Première ministre a annoncé l’ouverture d’une cellule interministérielle de crise.

« Les périodes de sécheresse peuvent résulter d’un manque de pluie, mais aussi d’une utilisation trop intensive ou inadaptée de l’eau disponible », explique le site du ministère de l’Écologie sur la page dédiée à la sécheresse. En l’occurrence, c’est bien le manque de pluie le problème : malgré quelques orages, il ne vous a pas échappé que peu de gouttes sont tombées depuis juin. « Quand la sécheresse survient, des restrictions d’usage de l’eau peuvent être décidées par les préfets de département. Chacun, par ses gestes quotidiens ou ses pratiques professionnelles, peut contribuer à préserver les ressources en eau potable. »

En France, il existe 4 niveaux de vigilance sécheresse. Chacun de ces niveaux implique un niveau de restrictions liées à l’usage de l’eau — tant au niveau public que par les particuliers. À partir d’un certain niveau, les préfets peuvent prendre des mesures par arrêtés à l’échelle du département, et c’est le cas en ce moment.

Une carte pour suivre l’alerte sécheresse

C’est sur le site gouvernemental Propluvia qu’il est possible de suivre l’état des arrêtés dédiés à la sécheresse. Voici la carte au 8 août 2022 :

carte_secheresse_8aout2022
Carte au 8 août 2022. // Source : Propluvia

La légende grise, jaune, orange et rouge correspond aux quatre niveaux d’alerte :

  • Niveau 1 / gris : pas de restriction, mais une « sensibilisation » aux économies d’eau.
  • Niveau 2 / jaune, « alerte » : jusqu’à 50 % des prélèvements en eau sont interdits. Par exemple, l’arrosage des pelouses et des massifs fleuris, ainsi que des jardins potagers, est interdit entre 11h et 18h. L’arrosage des espaces verts, le remplissage et la vidange des piscines privées (de plus d’un mètre cube), est complètement interdit. Le lavage des voitures est interdit. En revanche, l’irrigation des cultures par irrigation localisée (type goutte à goutte) reste autorisé.
  • Niveau 3 / orange, « alerte renforcée » : les prélèvements en eau sont davantage limités. L’arrosage des pelouses et massifs fleuris devient entièrement interdit, et l’interdiction pour les jardins potagers est étendue jusqu’à 20h. La vidange des piscines publiques est soumise à autorisation de l’ARS.
  • Niveau 4 / rouge, « crise » : Sécheresse : comment connaître les restrictions d’eau chez vous ?tous les prélèvements non prioritaires sont stoppés (y compris agricoles), ce qui les limite aux usages de santé, de sécurité civile, d’eau potable et de salubrité.

Lors de cette semaine du 8 août, 93 départements français font l’objet de restrictions d’eau et, sur l’ensemble, une soixantaine est placée sur le niveau de « crise » qui est le plus élevé.