Crytek a tenté d'intégrer du ray tracing sur Xbox One X avec Crysis Remastered. Une première dont on se serait bien passés, au regard des performances techniques obtenues.

Crytek est un studio qui adore les défis techniques. Après avoir mis à genoux nombre de PC au début des années 2000 et réussi l’exploit de porter Crysis sur Switch, l’entreprise s’est dit qu’intégrer du ray tracing dans les versions PS4 Pro et Xbox One X de Crysis Remastered serait un challenge à sa portée. Cette technologie, qui permet d’obtenir des effets lumineux et des reflets plus réalistes (grâce à une meilleure simulation du comportement de la lumière), est normalement attachée à des cartes graphiques très puissantes et aux futures consoles. En ce sens, Crytek a voulu réaliser une première sur la génération actuelle, au prix, hélas, de beaucoup de sacrifices.

Par chance, le mode ray tracing est optionnel. Si les plus curieux ne manqueront pas de l’activer au démarrage, ils vont vite déchanter. Quand nous avons lancé Crysis Remastered sur Xbox One X avec ce paramètre enclenché, quelle ne fut pas notre déception de découvrir des cinématiques buguées (alors que ce n’était pas le cas sur Switch) — la capture ci-dessous en atteste.

Puis, les premières phases de gameplay arrivent, et la soupe à la grimace se poursuit : le jeu rame et l’expérience est loin d’être agréable.

Crysis Remastered sur Xbox One X, avec ray tracing // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Pour Crysis Remastered, le ray tracing était une fausse bonne idée

Bien évidemment, proposer du ray tracing sur Xbox One X — et PS4 Pro — demeure un succès technique à souligner. Mais encore faut-il que cela n’ait aucun impact majeur sur le plaisir de jeu. En prime, avec le ray tracing, Crysis Remastered perd nettement en fidélité (adieu la 4K) et confort visuels (adieu le framerate stable). Il s’agit de concessions à faire pour avoir quelques reflets et effets supplémentaires, qui peinent néanmoins à compenser la baisse en qualité des autres éléments censés contenter les yeux.

Ce que l’on gagne d’un côté (effets plus appuyés, notamment dans les séquences sombres), on le perd, donc, de l’autre (textures, détails).

D’une manière plus globale, la version Xbox One X de Crysis Remastered semble très mal optimisée. En faisant une croix sur le ray tracing, on a le choix entre Qualité — qui favorise la définition — et Performance — qui met l’accent sur le framerate (taux d’images par seconde). Quelle que soit l’option enclenchée, on n’a jamais été pleinement convaincu. Soit le jeu est effectivement fluide, mais accuse le coup en termes de graphismes (Performance), soit c’est à peine plus joli et il faut composer, en prime, avec des ralentissements et des déchirures d’écran (Qualité). Alors que Crysis était impressionnant sur le petit écran de la Switch, il accuse sérieusement son âge sur un téléviseur 4K UHD. C’est d’autant plus vrai que les bugs restent nombreux.

Aujourd’hui, Crysis Remastered n’offre pas un visage très reluisant sur Xbox One X. Mais les choses pourraient évoluer positivement à en croire un article publié par Forbes le 17 septembre. On y découvre que Crytek aurait identifié un souci avec les paramètres graphiques de la console de Microsoft. Le studio a promis une mise à jour correctrice pour cette semaine.

On rappelle quand même que Crysis Remastered a été repoussé de plusieurs semaines sur PC, Xbox One et PS4 après une bande-annonce sévèrement critiquée par les joueurs. A priori, tout n’a pas été rectifié par les développeurs.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo