Phil Spencer, patron de la branche Xbox chez Microsoft, a confié que la réalité virtuelle n'était pas dans les plans pour la prochaine génération, baptisée Scarlett.

Nous sommes à un an de la guerre entre les deux futures consoles, la PlayStation 5 d’un côté et la Xbox Scarlett de l’autre. Et, en attendant, on compte les points pour savoir qui aura les meilleurs arguments à faire valoir. Sur le critère de la réalité virtuelle, on a désormais la confirmation d’une chose : dans une interview accordée à Stevivor et publiée le 26 novembre, Phil Spencer, patron de la branche Xbox, a expliqué que la technologie n’était pas au programme de Scarlett.

À contrario, dès les premières informations sur la PlayStation 5, partagées dans les colonnes de Wired en avril dernier, on a appris que le PlayStation VR sera rétrocompatible. Pour la réalité virtuelle, il faudra donc se tourner vers Sony — ou un PC –, ce qu’assume pleinement Phil Spencer.

Xbox Project Scarlett // Source : Microsoft

Aucune demande VR sur Xbox

« Je ne voudrais pas rabaisser le travail des autres sur la VR (…) Mais j’ai quelques problèmes avec la VR — cela isole, et je vois le jeu comme une expérience de communion. Nous répondons à ce que nos utilisateurs demandent… et personne ne nous réclame de la VR », explique en toute franchise Phil Spencer. Microsoft a pourtant développé des casques de réalité mixtel’HoloLens en tête. Ils ne seront a priori jamais compatibles avec la Xbox Scarlett. En mars 2017, les ambitions n’étaient pas les mêmes…

« Nos utilisateurs savent qu’il y a des solutions s’ils veulent une expérience VR. Nous observons les volumes sur PC et les autres plateformes [la PlayStation 4 avec le PS VR] », ajoute l’intéressé, qui appuie le côté niche de la technologie. En l’occurence, Sony a vendu plus de 4 millions de PlayStation VR — un volume important au regard du prix de l’accessoire mais qui ne représente même pas 5 % du parc installé de PlayStation 4 (qui a dépassé les 100 millions d’unités écoulées). Sur PC, un petit tour sur les statistiques Steam montrent que la part des joueurs équipés, tous casques confondus, dépassent à peine les 1 %.

L’arrivée de Half-Life : Alyx pourrait toutefois bousculer le segment. 

Partager sur les réseaux sociaux