Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald s'inscrit dans la veine de son prédécesseur en format UHD.

La séance Blu-ray UHD du week-end est un rendez-vous imaginé par la rédaction de Numerama pour vous proposer des tests de Blu-ray UHD. Vous y trouverez des films dont le disque devrait répondre aux principales exigences en matière d’image et de son, sublimant alors votre équipement dernier cri. 

Warner Bros. avait choyé la sortie vidéo de l’excellent Les Animaux fantastiques, grâce à une version UHD très réussie. On n’en attendait pas moins de la suite baptisée Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald.

Point important à savoir avant de commencer : s’il existe une version longue du film, elle est réservée au simple Blu-ray. Hélas, les quelques minutes en plus sont absentes du disque UHD, qui se contente de l’édition cinéma.

LE FILM

Moins rafraîchissant que son prédécesseur, Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald ressemble à un épisode d’entre-deux. Il prend la forme d’un film qui installe les enjeux dramatiques à venir et préfigure un troisième opus supposé grandiose.

Malgré tout, le blockbuster inscrit dans l’univers Harry Potter conserve ce charme envoûtant et ce capital sympathie qui font les grandes aventures. En parfait visage de la saga, Eddie Redmayne continue d’assurer dans son rôle de héros au costume trop grand pour ses propres ambitions. Il est cette fois accompagné d’un Johnny Depp retrouvé en méchant effrayant et d’un Jude Law séduisant en jeune Dumbledore.

Les Animaux fantastiques : Les Crime de Grindelwald // Source : Warner Bros.

L’IMAGE : 5/5

En Blu-ray UHD, Les Animaux fantastiques constitue une pièce de choix pour qui souhaiterait profiter de son installation dernier cri. Naturellement, Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald reprend le flambeau de la meilleure des manières. Le disque repose sur une définition aiguisée (les détails sur les visages et les costumes sont à tomber à la renverse), des noirs appuyés et des contrastes marqués pour asseoir un spectacle visuel d’excellente facture.

On retiendra notamment la scène dans le cimetière, où le teint cadavérique de Grindelwald semble briller. Ou encore les séquences avec les flammes bleues qui font office de top démo pour le format. D’une manière générale, le Dolby Vision souligne les pouvoirs magiques et les sources lumineuses. À l’arrivée, tout juste pourra-t-on pester sur quelques sautes de compression (un soupçon de postérisation) et des plans en retrait car étonnamment sujets à une remontée de bruit vidéo.

Les Animaux fantastiques : Les Crime de Grindelwald // Source : Warner Bros.

LE SON : 4/5

Côté son, la piste Dolby Atmos a beaucoup à offrir en termes de directivité des effets, intelligemment placés dans l’espace sonore. Et comme il se passe souvent des choses à l’écran, il y a matière à s’exprimer. On aime aussi la manière avec laquelle les enceintes Atmos se manifestent au gré des quelques envolées (la séquence d’introduction en est une belle illustration).

Néanmoins, la dynamique d’ensemble semble parfois sur la retenue. En résulte un rendu qui aurait gagné à être un peu plus punchy malgré son immense générosité. On retrouve d’ailleurs ce constat sur certaines productions Disney et qui pousse parfois à augmenter le volume.

Le Blu-ray UHD du film Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald est disponible sur Amazon

Partager sur les réseaux sociaux