Les premiers chiffres de ventes de Anthem, le dernier jeu de Bioware, sont tombés. Les résultats pour les versions physiques laissent entrevoir des résultats moins bons que prévus.

La sortie de Anthem n’a pas été de tout repos pour Bioware et Electronic Arts. Descendu par la majorité de la presse, le jeu doit maintenant faire face à des premiers chiffres de ventes très décevants. Ceux-ci concernent le Royaume-Uni, et uniquement dans les versions physiques (les ventes sur Origin ne sont pas encore connus), mais ces données sont révélatrices des difficultés rencontrés par la production AAA. Du point de vue d’EA, il y a du souci à se faire.

Parfois, être premier d’un classement n’est pas suffisant. // Source : gameindustry

À première vue, les résultats donnés par gameindustry donnent une image très positive de Anthem  : premier dans les ventes physiques entre le 17 et 23 février, et un meilleur démarrage que Far Cry : New Dawn et Metro : Exodus sortis la semaine précédente. Il est précisé que le jeu est en-dessous de Resident Evil 2 et Kingdom Hearts 3, ce qui n’est pas étonnant compte tenu de la communauté massive gravitant autour de ces jeux. Anthem possède donc actuellement le troisième meilleur lancement de l’année. Mais c’est pourtant loin d’être suffisant.

Dans l’ombre de Mass Effect : Andromeda et Destiny 2

Face aux jeux actuels, Anthem s’en sort bien, mais ce n’est pas le cas quand on le compare aux précédents jeux édités par Electronic Arts. Eurogamer révèle ainsi que les ventes physique du jeu lors de la première semaine sont moitié moins importantes que celles de Mass Effect : Andromeda. Encore une fois, les ventes en dématérialisé ne sont pas prises en compte, et elles représentent sans doute une importante part pour Anthem vu que le jeu se base sur le online.

La seconde comparaison ne risque donc pas d’arranger les choses : les ventes physiques de Anthem ne représenteraient qu’un quart de celles de Destiny 2 en septembre 2017 (toujours au Royaume-Uni). Le jeu de Bungie Studio est pourtant lui aussi dédié au online (dans un univers futuriste en plus) ce qui achève de donner une mauvaise image à Anthem.

Même s’il on ne veut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué, la dernière production de Bioware semble en mauvaise posture. EA peut espérer que le flop ne concerne que le Royaume-Uni et que les ventes sur Origin (sa plateforme de distribution en ligne) soient suffisamment importantes, mais on en doute. Sans une bonne base de joueurs et joueuses à ses débuts, Anthem pourra difficilement survivre dans les prochains mois. Après un Mass Effect : Andromeda plus que décevant, un second échec pourrait également tendre les relations entre Bioware et Electronic Arts. Au point de provoquer de grands changements dans l’effectif ? L’avenir nous le dira.

À lire sur Numerama : Guide Anthem  : cinq choses à savoir pour bien démarrer

Partager sur les réseaux sociaux