Red Dead Redemption 2 se retrouve au cœur d'un bras de fer judiciaire. En cause, le nom d'une agence de détectives qui apparaît en jeu.

Sorti fin 2018, Red Dead Redemption 2 est un jeu vidéo dont l’action se déroule dans l’Ouest américain, au moment où le 19ème siècle s’achève. Et si les évènements qui y sont dépeints sont fictionnels, RDR 2 se distingue par son grand souci du réalisme. Sauf qu’aujourd’hui, cet effort de reconstitution est en train de poser quelques soucis judiciaires à Rockstar, le studio à l’origine du jeu et filiale de Take-Two Interactive.

La raison ? L’aventure vous fait croiser à un moment donné la route d’une agence de détectives appelée Pinkerton. Le souci, c’est que cette agence, qui a été fondée en 1850,  il y a donc 169 ans, existe toujours en 2019. Or, les détectives actuels goûtent assez peu la manière dont leurs aînés sont présentés dans l’histoire, rapporte le site Blast. Une plainte a d’ailleurs été déposée devant un tribunal new-yorkais.

Une agence mal dépeinte ?

Les protagonistes représentant les détectives « sont utilisés comme méchants, chassant les protagonistes du jeu », regrette ainsi le cabinet d’avocats défendant les intérêts des privés. En outre, il est reproché au studio d’utiliser également des éléments visuels, comme le badge de l’agence, sont avoir obtenu préalablement les autorisations adéquates.

Pour Pinkerton, l’affaire peut être réglée à l’amiable si le studio accepte de verser un montant unique, que l’on imagine élevé. Sinon, les poursuites basées sur violation de marque seront maintenues. Il est à noter que Red Dead Redemption 2 se vend très bien : deux semaines après son lancement, plus de 17 millions d’exemplaires du jeu vidéo s’étaient déjà écoulés dans le monde entier.

Red Dead Redemption 2 // Source : Rockstar Games

Rockstar réplique aux accusations

Pour sa part, Rockstar met en avant une série de contre-arguments pour s’opposer aux demandes de Pinkerton, à commencer par le premier amendement de la Constitution des États-Unis, qui protège la liberté d’expression. Rockstar ajoute aussi que les références à Pinkerton sont relativement peu nombreuses, puisque les agents en question ne sont là que dans 10 des 106 missions du jeu.

De plus, le studio rappelle que c’est l’agence datant du 19ème siècle à laquelle il est fait référence, pas à celle du 21ème siècle, et que l’authenticité à laquelle prétend Rockstar avec Red Dead Redemption 2 a nécessité d’inclure des éléments du réel. Enfin, ce n’est pas la première fois que le nom de Pinkerton est évoqué dans les arts : une liste non exhaustive de ces références existe d’ailleurs sur Wikipédia.

Partager sur les réseaux sociaux