Stranger Things ne fait pas le poids.

Quel est le mot clef le plus recherché sur Google en 2018 dans le monde entier ? Si vous avez répondu « World Cup », l’anglais pour Coupe du Monde, vous avez parfaitement raison tant l’événement footballistique remporté par la France a fait sensation. Maintenant, quelle est la série la plus recherchée sur Google en 2018 ?

En l’absence de saison de Game of Thrones, peut-être avez-vous pensé à une grosse sortie Netflix, comme Altered CarbonThe Haunting of Hill House, Désenchantée ou Perdus dans l’espace ? Handmaid’s Tale de Hulu ? Marvelous Miss Maisel dont la saison 2 vient d’arriver sur Amazon ? Eh bien non, rien de tout cela : il s’agit de 延禧攻略, série chinoise dont le titre a été traduit par Yanxi Palace ou Story of Yanxi Palace.

Cette prouesse est étonnante à plus d’un titre. D’emblée, on pourrait se demander comment une série chinoise qui a été diffusée principalement en Chine, se retrouve en tête des requêtes mondiales alors même que le moteur de recherche est bloqué dans le pays. Mais qu’à cela ne tienne : les internautes chinois ont contribué à ce score, tout comme ceux venant de Singapour, de Malaisie ou de Hong Kong, qui sont tout en haut de la liste comme le montre un article de la BBC. Les recherches ont connu un pic de popularité quand un site vietnamien est parvenu à diffuser un épisode inédit en avance.

Le succès colossal du Netflix chinois

Yanxi Palace

Son mode de diffusion est aussi résolument moderne : il s’agit d’une série propulsée par le Netflix chinois nommé iQiyi, qui a réussi à capitaliser pas moins de 15 milliards de vues sur sa plateforme. C’est ce service de SVoD qui s’est occupé de la production, dans laquelle un gros budget a été investi pour les décors et les costumes, tout en pariant sur des acteurs méconnus. Après cela, Yanxi Palace a été diffusé à la télévision chinoise, puis sur plus de 70 marchés. La série comporte 70 épisodes qui ont été diffusés en feuilleton entre juillet et octobre 2018, ce qui explique aussi ses vues élevées en peu de temps.

Enfin, c’est son sujet qui a été longuement commenté et fait figure de nouveauté : la série historique relate l’époque de la dynastie Qinq en Chine et l’héroïne, Wei Yingluo, est très loin des clichés passéistes imposés aux femmes chinoises. Historiquement, elle a été la seule impératrice de la dynastie des Han, fonction qu’elle a effectivement occupée même si le titre lui a été remis de manière posthume. Dans la fiction, elle est une femme forte, intelligente et qui tient tête, parfois avec violence, à ses rivaux. L’histoire racontée par la série a été volontiers qualifiée de féministe et s’inscrit dans un genre qui a de plus en plus de succès en Chine, alors même que les jeunes générations cherchent des modèles qui s’inscrivent dans une lutte pour l’émancipation.

Un succès local en Chine peut prendre une ampleur internationale

Le succès de Yanxi Palace permet de comprendre par la même occasion pourquoi la Chine reste un marché si important pour les géants du web et des technologies : un succès local, même sur des services régionaux, est capable d’avoir une ampleur qui dépasse les succès internationaux en termes de chiffres.

Partager sur les réseaux sociaux