Google propose la possibilité de créer une caricature mignonne de soi via Gboard. Et ils sont… très laids.

Sur un smartphone, il existe aujourd’hui de multiples moyens de faire passer un message, un émotion ou l’état d’esprit du moment. On peut le faire d’une manière directe, avec des phrases, ou opter pour des symboles explicites. C’est le rôle des emojis, Animojis, Bitmojis, Memojis et autres. Et c’est désormais celui des minis de Google, déjà apparus sur le service de messagerie Allo, sans porter ce nom.

En effet, Google a mis à jour son clavier Gboard pour Android et iOS afin d’ajouter la possibilité de créer des stickers à son effigie. Pour utiliser cette fonctionnalité, rien de plus simple : il suffit de prendre un selfie et de se laisser guider par le logiciel jusqu’à obtenir une représentation « a priori » fidèle de soi.

Google minis // Source : Google

Google minis

Source : Google

Non mais Allo quoi

Les minis prennent vie grâce à la magie de l’intelligence artificielle, du machine learning et d’illustrations artistiques. Ils ne seront pas forcément au goût de tout le monde mais, au moins, Google les décline en deux versions : « mini pleine d’audace » et « mini mignonne » (sic), avec plusieurs dizaines de variations possibles à chaque fois (vous aurez même votre tête en pizza). Et si jamais votre moi en cartoon ne vous plaît pas, vous pourrez toujours le retoucher à l’envi avec plusieurs outils de personnalisation.

Une fois que votre mini vous convient, il sera possible de l’utiliser dans vos conversation via le clavier Gboard. À réserver à celles et ceux qui en ont marre de voir leur Bitmoji ou encore d’utiliser des emojis impersonnels.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.