Le prochain Fallout ne permettra pas aux joueurs de différentes plateformes de jouer ensemble. Sony est pointé du doigt.

Dire que Sony est le gagnant de la guerre des consoles sur la génération actuelle n’est pas galvaudé. La PS4 se vend comme des petits pains, son catalogue ridiculise la concurrence et la PS4 Pro est venue relever le niveau de la puissance pour accompagner la plateforme sur sa fin de vie. Mais en ce moment, le Japonais semble avoir perdu son mojo. En cause ? Son attitude. En bon premier, le constructeur ne souhaite pas faire de cadeau à la concurrence… ni aux joueurs.

On apprend en effet dans les colonnes de GameStar que Sony est la raison pour laquelle les joueurs PC, PS4 et Xbox One de Fallout 76 ne pourront pas s’affronter sur le futur jeu de survie de Bethesda. Todd Howard, producteur du jeu chez Bethesda, a affirmé que le studio souhaitait initialement proposer une expérience similaire sur toutes les plateformes afin de permettre aux joueurs de jouer ensemble, quelle que soit la machine utilisée. C’était sans compter sur Sony, « qui ne nous aide pas autant que tout le monde le souhaiterait  ». Une manière polie de dire que le constructeur refuse que ses joueurs partagent des moments de fun avec ceux d’autres consoles.

Cette histoire rappelle celle de Fortnite, qui cristallise les soucis des joueurs sur PS4 : Sony bloque même l’utilisation des comptes Epic créés sur sa console, qui ne peuvent pas être utilisés chez la concurrence. Cela signifie qu’un joueur doit avoir un compte PS4 et un compte pour ses autres appareils. Les joueurs grognent, mais pour l’instant, Sony a préféré les communiqués de presse aux actions.

Partager sur les réseaux sociaux