La version iOS de Fortnite Battle Royale s'est récemment dotée d'un message encourageant les jeunes à ne pas jouer en classe. L'origine de cette alerte est une belle anecdote.

Epic Games a sans aucun doute ouvert la Boîte de Pandore en développant une version mobile de Fortnite Battle Royale, un jeu particulièrement populaire chez jeunes. En plus, grâce à la magie de la technologie, ils peuvent y jouer n’importe où, n’importe quand, donc même pendant un cours dispensé à l’école.

C’est devenu un problème dans les établissements où les smartphones ne sont pas interdits et les professeurs se lamentent des effets que cette passion peut avoir sur l’assiduité des élèves.

« Un jour, mes élèves ont passé l’essentiel du cours à parler de la visée automatique de PUBG plutôt que de la question que j’avais posée. J’ai alors plaisanté : ‘Qu’est-ce qui va le plus compter pour l’examen dans quelques mois ? Ça ou PUBG ?’, ce à quoi l’un des étudiants a répondu ‘Fortnite est meilleur ’ » explique par exemple Nick Gutierrez, un professeur, dans les colonnes de Kotaku. 

Un message suffira-t-il ?

Ayant eu vent du problème, Epic Games a pris la décision de se montrer plus responsable en ajoutant un message d’alerte pendant l’écran de chargement. « M. Hillman dit d’arrêter de jouer en classe » indique l’application. Un nom qui n’a pas été choisi au hasard : sur Reddit, un certain M. Hillman, un professeur fan du jeu, a demandé au studio de faire quelque chose pour empêcher ses élèves de jouer à Fortnite pendant ses cours. Il a obtenu gain de cause et a même eu droit à la référence à son nom. 

Dans sa requête, supprimée depuis, il indiquait : « premièrement, j’adore votre jeu. Mes amis et moi y jouons quasiment chaque soir. Mais le problème c’est que depuis que la version mobile existe, mes étudiants ne font qu’y jouer en classe. Je ne sais pas si c’est possible mais je leur ai dit que j’allais vous écrire et ils ne m’ont pas cru. Pourriez-vous ajouter ce message pendant l’écran de chargement pour les chambouler pendant quelques jours ? ‘M. Hillman dit d’arrêter de jouer en classe’ ».  

Il n’est néanmoins pas sûr que ce clin d’œil entre Epic Games et un fan soit suffisant pour empêcher les jeunes de s’adonner à leur passion, même lorsque ce n’est pas le moment. Une passion déplorée par Priscilla Cullen, enseignante, « Mon école autorise les téléphones pendant la pause du midi et plutôt que de se sociabiliser tout ce qu’ils font est de jouer à Fortnite ». De toute évidence, Mr. Hillman n’est pas un super-héros.

En France, l’interdiction des portables en classe pourrait régler le problème.

Partager sur les réseaux sociaux