CD Projekt Red a décidé d'augmenter encore son effectif en vue du développement de l'ambitieux Cyberpunk 2077. Il a même inauguré un nouveau studio.

CD Projekt Red ne veut pas dire grand-chose sur Cyberpunk 2077, hormis des *beep* qui font grimper la pression sur les internets. Mais toujours est-il qu’il ne cesse de clamer haut et fort l’ambition qui se cache derrière : l’idée est de faire un RPG beaucoup plus immense, encore, que The Witcher 3 : Wild Hunt, pour ériger le point de départ d’une nouvelle franchise. Parler, c’est bien mais agir c’est mieux. Alors le studio polonais prouve qu’il sait aussi associer l’acte à la parole en officialisant l’inauguration d’une nouvelle antenne située dans la ville de Wroclaw. Une nouvelle preuve qu’il y a la volonté de mettre les petits plats dans les grands pour sortir un jeu incroyable.

CD Projekt Red se renforce

En réalité, CD Projekt Red s’est offert la structure naguère indépendante Strange New Things, inaugurée en 2017 par Pawel Zawodny, ancien COO de Techland (Dying Light), avec un mystérieux projet en préparation (c’était une fausse piste). Constituée de dix-huit talents de l’industrie vidéoludique — majoritairement des vétérans —, cette division s’appellera désormais CD Projekt Red Wroclaw, mettant en lumière l’endroit qui l’accueille, une ville décrite comme « l’une des plus avancées technologiquement de Pologne ».

«  Nous connaissons Wroclaw comme notre poche et c’est une ville incroyable pour développer des jeux. L’équipe est solide et je suis sûr que nous avons l’expérience et la force de frappe créative pour rendre Cyberpunk 2077 encore meilleur  » promet Pawel Zawodny. De son côté, Adam Badowski, le directeur du RPG, rappelle que CD Projekt Red n’est pas un « développeur comme les autres » au regard de son approche moins centrée sur la réussite commerciale que sur les joueurs, la liberté créative et la qualité. Toujours le même discours.

Maintenant que le géant polonais affûte ses armes et inonde les joueurs de promesses de plus en plus grandes, on attend du concret du côté de Cyberpunk 2077. Petit à petit, il s’apparente à une arlésienne qui ne devra pas devenir un pétard mouillé.

Partager sur les réseaux sociaux