Invité sur le plateau de l'émission Good Morning America, le YouTubeur Logan Paul a fait son mea culpa au sujet de sa vidéo controversée, dans laquelle il a filmé la dépouille d'une personne. Sans surprise, le vidéaste semble lui-même se présenter comme une victime de la situation.

Il y a un mois, le YouTubeur américain Logan Paul présentait ses excuses après la controverse provoquée par une vidéo mise en ligne le 31 décembre 2017. Le vidéaste aux 16 millions d’abonnés y filmait son expédition dans la forêt japonaise d’Aokigahara, tristement célèbre pour les nombreux suicides qui s’y sont produits.

Dans cette vidéo d’une quinzaine de minutes, Logan Paul n’avait pas hésité à filmer longuement la dépouille d’une personne pendue. Quelques jours plus tard, YouTube avait fini par réagir en promettant des mesures pour empêcher ce type de dérive de se reproduire.

Le 24 janvier suivant, le YouTubeur a publié une vidéo informative de 7 minutes au sujet de la prévention du suicide. Logan Paul s’est à nouveau exprimé le 1er février, cette fois-ci lors d’une interview accordée à l’émission Good Morning America. Il se présente notamment comme « un gars bien, qui a pris une mauvaise décision ».

« Des millions de gens me détestent »

Dans cette interview, le YouTubeur expose sa vision de l’histoire, ne manquant pas de souligner que le mois écoulé « a été difficile » pour lui. « Des millions de gens me disent littéralement qu’ils me détestent et d’aller mourir dans les flammes », déclare-t-il au présentateur Michael Strahan.

Logan Paul se lance ensuite dans une analyse quelque peu déroutante : à l’en croire, la personne défunte qu’il a filmée est décédée «  pour une raison ». « Et je pense que cette raison est le fait que je fasse cette expérience et que j’en tire des leçons, afin de diffuser le message sur la sensibilisation et la prévention du suicide de la bonne façon », argumente Logan Paul.

Le vidéaste dit « respecter » les choix de Google

Michael Strahan interroge également le YouTubeur au sujet de la baisse de ses revenus publicitaires, liée à la décision de Google de suspendre ses projets de films et de séries avec Logan Paul. « Je comprends qu’ils devaient prendre position. Et même si je ne suis pas nécessairement d’accord avec ça, je le respecte… Ça fait mal, mais ce n’est pas comme si je me noyais », répond l’intéressé.

Avec de telles déclarations, Logan Paul semble marcher sur un fil et se présenter lui-même comme une victime des événements. Pour rappel, le vidéaste a gagné environ un million d’abonnés supplémentaires depuis début janvier. Et, est-il nécessaire de le rappeler, les personnes victimes de sa vidéo sont en premier lieu les proches du défunt concerné.

Partager sur les réseaux sociaux