Découvrez chaque semaine un jeu de société que nous avons sélectionné pour vous (avec amour et passion). Cette semaine, c'est Feelings qui est à l'honneur.

Les quelques jours qui précédent Noël sont une période un peu spéciale. Nous vous proposons donc cette semaine un jeu un peu atypique lui aussi, en parfaite adéquation avec l’humeur du moment. Vous allez vite comprendre pourquoi.

Huit cartes piochées au hasard, représentant chacune une émotion, sont disposées au centre de la table. Certaines plutôt « agréables » (l’amusement, la confiance, etc), d’autres généralement « désagréables » (la peur ou la colère par exemple) et des relativement neutres (comme la surprise ou la méfiance).

Un des trois paquets de situations est retenu pour l’ensemble de la partie : « En famille », pour jouer autour de la vie familliale, « Entre amis » pour échanger sur des thèmes de société ou « À l’école » pour des thèmes liés à la vie en groupe et à l’école.

Feelings

Chaque carte du paquet propose trois situations différentes. « Ton meilleur ami se met souvent en colère, il jette ses cahiers par terre », « Vos parents vous annoncent qu’ils se séparent », « Le gouvernement favorise l’école à domicile » sont quelques exemples parmi la centaine de cartes du jeu. Le premier joueur en pioche une, choisit l’une des situations et la lit à haute voix.

Chacun sélectionne ensuite secrètement l’émotion qu’il ressentirait face à cette situation. Le jeu se jouant en équipe, il en choisit également une pour son partenaire.

On pourrait ensuite bêtement se contenter de dévoiler les choix les uns après les autres. Mais on passerait alors à côté de tout l’intérêt de Feelings : l’échange. Il est en effet impératif d’expliquer le pourquoi du choix de son émotion propre et de celle de son coéquipier. De commenter celles retenues par les autres. De partager nos impressions et nos ressentis avec l’ensemble des joueurs.

On marque alors des points selon… peu importe en fait, on s’en fiche totalement. Ce n’est pas l’important. Il n’y a pas de gagnant ou de perdant à Feelings. Ou plutôt si : il n’y a que des gagnants.

Les tours s’enchaînent ainsi jusqu’à ce que chacun ait eu l’occasion de choisir une situation. Mais, bien souvent, les parties durent plus longtemps que cela.

Pourquoi c’est bien

Comme évoqué plus haut, tout le monde ressort gagnant d’une partie de Feelings. Peu importe qu’on marque des points ou non. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Tout l’intérêt du jeu réside dans l’échange, la communication, le dialogue. « Jeu » passe au second plan, ici c’est « société » qui prime. Ce n’est pas sa mécanique qui fait la partie, mais les gens assis autour de la table.

Feelings est un jeu tout public, à pratiquer entre amis, en famille, avec ses enfants, ses collègues, ou même des inconnus. Dans tous les cas, on apprend à (mieux) connaitre ses camarades de jeu, qu’on vienne de les rencontrer ou qu’on les côtoie depuis longtemps.

Feelings

Les deux coauteurs de Feelings (dont l’auteur de Dixit) travaillent dans le milieu pédopsychiatrique et cela se ressent en jouant, dans les thèmes proposés, divers et variés. Ils sont parfois amusants, parfois étonnants, parfois émouvants.

Une jolie expérience, où priment les émotions, l’écoute et le dialogue

Le jeu fonctionne  particulièrement bien avec des enfants ou des (pré)adolescents, en donnant l’occasion d’aborder quelques sujets rarement évoqués avec eux.

Feelings n’est pas un jeu drôle, et pourtant on y rigole. Ce n’est pas non plus un jeu stratégique, et pourtant on y cogite. Par contre, c’est une jolie expérience, où priment les émotions, l’écoute et le dialogue. En cette période de partage et de retrouvailles, Feelings est parfait pour passer un moment agréable en famille ou entre amis autour d’un beau jeu.

  • Feelings est un jeu de Vincent Bidault et Jean-Louis Roubira
  • Illustré par Franck Chalard et Cédric Michiels
  • Édité par Act in games
  • Pour 3 à 8 joueurs à partir de 8 ans
  • Pour des parties d’environ 30 minutes
  • Au prix de 23,50 € chez Philibert

Les liens de cet article sont affiliés : si vous trouvez votre bonheur grâce à nous, nous touchons une petite commission. On vous explique tout ici.

Partager sur les réseaux sociaux