A la fois drôle, intelligent et très réussi dans la forme. The Juice Media propose de faux journaux télévisés sous forme chantée, en rap, sous licence Creative Commons by-nc-sa (qui autorise leur reproduction à condition d’en citer l’auteur, de ne pas en faire d’exploitation commerciale, et de placer les œuvres dérivées sous la même licence). Le sixième épisode est consacré aux fuites des câbles diplomatiques par Wikileaks, et surtout à la réaction des gouvernements du monde entier. Si la première partie est une caricature très drôle de différentes personnalités politiques internationales, la fin est beaucoup plus sérieuse, avec un appel à la mobilisation citoyenne (voir notre traduction de cette conclusion après la vidéo) :

Wikileaks est-il vraiment la plus grande menace à laquelle nous faisons face ?
Ou est-ce la réponse que nous voyons au nom de la défense de l’Etat ?
Une réponse qui est construite et qui vise à revenir en arrière sur la liberté d’expression
Et sur les droits fondamentaux acquis sur plus d’un siècle.

Cela devrait tirer la sonnette d’alarme de tous ceux qui connaissent l’Histoire.
A partir de ces preuves, négligeons-nous notre mémoire
Et répétons-nous la même trajectoire qu’au vingtième siècle ?
Et si c’est le cas, en regardant les faits, mais en cessant d’agir,
Ne méritons-nous pas les leaders que nous avons ?

Que faut-il attendre avant que nous ouvrions la porter pour crier
« Je suis fou de rage et je ne peux plus en en encaisser davantage » ?
Ou faut-il s’assoir et attendre des messies ou des aliens
Ou un super-héro, si tout ça ne forme pas qu’un seul et même mème ?

L’Histoire, chers spectateurs, se produit sous nos yeux.
Aurons-nous jamais une pareille chance à l’avenir ?
Des livres d’Histoire vont être écrits sur les évènements de ce mois-ci,
L’histoire qu’ils vont raconter dépend de nous.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.