Qu'il s'agisse d'une première inscription sur les listes électorales, d'une actualisation pour cause de déménagement ou tout simplement pour vérifier sa situation, il est possible de faire toutes ces démarches en ligne. Mais attention, pour participer aux élections municipales de 2020, la date limite est fixée au 7 février.

Quelle date pour les prochaines élections municipales ?

Les élections municipales se dérouleront les 15 et 22 mars 2020 et se traduiront par un important renouvellement des maires. En effet, il apparaît que près d’un édile sur deux n’envisage pas de se représenter pour un nouveau mandat de six ans, en particulier dans les petites communes. C’est le signe d’un renouvellement des effectifs, mais aussi le témoin d’une certaine forme de renoncement.

Si vous souhaitez prendre part à ces élections (il est facile de contrôler sa situation auprès de l’administration, grâce à un site dédié), sachez qu’il ne reste plus beaucoup de temps pour s’inscrire sur les listes électorales. Pour ce scrutin, la démarche est ouverte jusqu’au vendredi 7 février 2020. Il faut donc entreprendre sans tarder les démarches requises. Le prochain scrutin municipal aura lieu en… 2026.

Vérifier sa situation électorale

Pour savoir si vous êtes en situation de voter aux élections municipales de 2020, vous pouvez consulter les fichiers de votre commune (ou de votre consulat si vous êtes à l’étranger) et ainsi entreprendre d’éventuelles démarches administratives s’il y a la moindre anomalie. Vous devrez renseigner plusieurs éléments ayant trait à votre état civil, ainsi que la commune dans laquelle l’inscription est censée être faite.

Si vous êtes en règle, le site vous retourne quelques informatiques pratiques, comme le bureau de vote auquel vous êtes rattaché ou rattachée, avec son adresse. Prenez garde à remplir avec exactitude chaque champ demandé, sinon le site pourrait ne pas réussir à vous retrouver. Si malgré cela, aucune information pertinente ne sort, l’administration vous conseille de prendre contact avec la mairie.

Le site peut ne pas vous trouver si les informations que vous renseignez sont fausses ou incomplètes.

Première inscription sur les listes électorales

Pour les personnes qui ne figurent pas encore sur les listes électorales, il est tout à fait possible de régulariser votre situation en ligne. Un site dédié existe, accessible en se servant de votre accès France Connect (concrètement, vous pouvez accéder à divers sites du service public en utilisant votre identifiant et votre mot de passe liés au site des impôts, de l’assurance maladie ou encore de La Poste).

Une fois connecté, vous devrez remplir plusieurs formulaires (commune concernée, état civil, adresse postale) et fournir des pièces justificatives (recto/verso de la carte nationale d’identité, justificatif de domicile). Cet envoi peut être fait de manière électronique ou par la voie postale. Ne tardez pas : les inscriptions sur les listes électorales sont possibles jusqu’au 7 février 2020.

Pour une première inscription sur les fichiers électoraux, plusieurs informations seront données. Des pièces justificatives devront aussi être transmises.

Indiquer un changement de commune

Si vous êtes déjà inscrit sur les listes électorales, mais que vous avez déménagé et que vous n’avez pas eu l’occasion d’actualiser vos informations, vous pouvez là aussi tout faire en ligne. Le processus est similaire à la première inscription : connectez-vous sur le site dédié et suivez les consignes, que vous restiez dans la même ville, que vous vous trouvez dans une autre commune ou que vous revenez de l’étranger.

Selon les cas de figure, vous devrez préciser de quelle ville vous venez (ou quel pays vous quittez, si vous retournez en France) et fournir également deux documents, à savoir une copie de votre carte nationale d’identité et un justificatif de domicile. Si vous n’avez pas tout sous la main, le site permet de mettre en pause la procédure et de la reprendre plus tard, au moment de votre choix.

Peut-on voter par Internet aux municipales ?

Non. Les élections municipales de 2020 vont se dérouler dans des lieux ouverts au public, aménagés pour l’occasion en bureaux de vote. Le bureau de vote qui vous est attribué est notamment indiqué sur votre carte d’électeur. Vous devrez donc vous déplacer vous-même (ou bien recourir à la procuration). Le vote par Internet est interdit pour des raisons de sécurité, de fiabilité et de sincérité du scrutin, notamment.

Dans certaines communes en revanche, les traditionnelles enveloppes et listes peuvent être remplacées par des machines à voter, dans le cadre du vote électronique. En France, elles concernent près d’un million de personnes, ce qui constitue une fraction notable du corps électoral. Elles sont réparties dans 66 communes de plus de 3 500 habitants, mais l’exécutif note que 32 villes ont renoncé à s’en servir depuis 2008.

Contrairement au vote par Internet, qui s’effectue à distance, le vote électronique se fait localement, sur des installations agréées par le ministère de l’Intérieur. Toutefois, il existe depuis 2008 un moratoire, maintenu par les gouvernements successifs, qui restreint l’usage de ces appareils aux seules communes qui avaient opté pour ce dispositif à cette date. Moratoire qui est toujours en vigueur en 2020.

Partager sur les réseaux sociaux