La fin de semaine est arrivée, et la revue de presse est au rendez-vous. Une fois encore, ActuaLitté et Numerama reviennent sur la semaine écoulée pour vous proposer une sélection des meilleurs articles sur le numérique et le livre.

Lundi

SFR annonce à ses clients qu'ils pourront payer leurs livres numériques directement sur leur facture mensuelle, pour les achats réalisés depuis Google Plays Store. Un signe supplémentaire de l'intérêt croissant des opérateurs mobiles pour la vente de contenus, en fournissant leur base clientèle ou leur expertise logistique, comme pour le projet MO3T…

Mardi

La société néerlandaise Booxtream pourrait bien changer les standards de l'édition numérique, en permettant par exemple aux éditeurs de vendre au format Kindle, le MOBI, sur leur propre site, tout en bénéficiant du watermarking, une forme de DRM moins contraignante pour l'utilisateur. Mais Amazon laissera-t-il passer l'affront ?

Mercredi

C'est un cri du cœur que pousse l'Association des Bibliothèques américaines, atterrée de l'état du prêt de livres numériques dans les établissements publics. Logistique, technologie, gestion des autorisations… Tout est à revoir. En face, les éditeurs répondent par les mêmes arguments, et soulignent leur propre impuissance. Une histoire de grenouille et de bœuf ?

Jeudi

Après le feuilleton de l'entente des éditeurs et d'Apple sur le prix des ebooks, il est temps d'en prédire les conséquences sur le marché du livre numérique français. Et tout cela ne dit rien qui vaille, il y a fort à parier que le prix unique du livre numérique se retourne finalement contre… les librairies en ligne françaises.

Vendredi

Impossible de passer à côté : le dernier J.K. Rowling est en librairie, et à peu près partout ailleurs. Mais le lancement a été entaché par un énorme ratage, au moins à la hauteur de l'hystérie qui en accompagne la promotion : le fichier numérique d'Une place à prendre est tout simplement illisible.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !