Netflix expérimente une nouvelle stratégie pour attirer des abonnés : leur donner envie avec un épisode accessible sans avoir souscris à aucun abonnement, même gratuit.

Netflix expérimente la mise à disposition d’un épisode gratuit pour donner envie aux spectateurs de s’abonner à sa plateforme, a remarqué The Next Web après un tweet de l’acteur Emraan Hashmi le 28 septembre 2019. Il annonçait à son million d’abonnés que le premier épisode de la série indienne originale de Netflix, Bard Of Blood, était accessible «  sans abonnement » en Inde.

La veille, Netflix venait de mettre en ligne la saison entière de ce thriller en sept épisodes produit par le célèbre Shah Rukh Khan.

Pendant quelques jours et uniquement en Inde, la multinationale américaine a donc permis à des millions de potentiels spectateurs de découvrir sa série sans avoir à payer ni avoir à souscrire au mois d’abonnement gratuit. Numerama a tenté de réitérer l’opération à l’aide d’un VPN : l’offre ne semble plus être d’actualité. En France comme aux États-Unis, seules les bandes-annonces étaient, et sont encore, accessibles lorsque l’on clique sur la fiche de la série sans avoir d’abonnement.

Capture de la fiche de la série (lien sans abonnement) // Source : Netflix

Il semblerait que Netflix avait déjà réalisé cette opération avec le premier épisode de la saison 2 de la série espagnole Elite en Colombie et au Mexique, selon TNW. Nous n’avons toutefois pas réussi à le vérifier.

Netflix et les nouveaux abonnés

Sachant que l’offre de Netflix contient un mois gratuit, la possibilité de visionner un épisode de série sans avoir à y souscrire peut sembler futile, mais elle permet quand même d’avoir un aperçu de ce que la plateforme propose, sans avoir à renseigner de données personnelles ou de données bancaires.

Comme d’habitude avec Netflix, il ne faut pas voir cet essai comme un changement de stratégie globale : la plateforme de vidéo à la demande par abonnement (SVOD) teste régulièrement des modifications et améliorations de ses services. L’Inde est une zone géographique particulièrement ciblée par des offres spéciales : en juillet dernier, Netflix a par exemple lancé un forfait à moins de 3 dollars par mois, uniquement disponible sur mobile, en qualité standard (pas de HD) et sur un écran.

La multinationale de Reed Hastings est clairement leader sur le marché de la SVOD dans le monde actuellement, mais les nouveaux arrivants comme Disney+ et (dans une autre mesure) Apple TV+ risquent fort de venir grappiller des parts de ce très gros gâteau. Alors que Netflix a 151 millions d’abonnés au niveau global, sa croissance de nouveaux clients est en baisse — la firme a même perdu pour la première fois des abonnés aux États-Unis, où elle est présente dans plus de 50 millions de foyers. Elle venait notamment d’augmenter ses tarifs, quelques mois plus tôt.

Dans la bataille de la vidéo en streaming par abonnement, de nombreux « coups » sont à prévoir. On a ainsi récemment vu Disney et Apple confirmer qu’ils ne diffuseraient pas tous les épisodes d’une même saison en même temps, mais les mettraient en ligne de manière hebdomadaire, comme à la télévision linéaire. Une manière de garantir que les spectateurs s’abonneront sur plusieurs mois pour connaître la fin de la série… ou d’encourager indirectement une recrudescence du piratage, auprès d’abonnés dépassés par la multiplicité d’offres payantes. Seul l’avenir le dira.

Partager sur les réseaux sociaux