Eight Mile Style, la société de production d'Eminem, a déposé plainte contre Spotify. Elle reproche au service de streaming de ne pas respecter ses droits d'auteur en diffusant les chansons du rappeur.

Ce n’est pas parce que l’offre légale existe dans la musique qu’il y a aucune friction entre les artistes et les plateformes de streaming. Des personnalités comme Prince, Adele, Thom Yorke (Radiohead) et Taylor Swift se sont illustrées ces dernières années en refusant de partager leur dernier album avec ces sites, ou en procédant carrément au retrait de toute leur discographie.

Cette fois, c’est entre Eminem et Spotify qu’une dispute a lieu. Plus exactement, entre la division américaine du géant suédois de l’écoute de musique en ligne et la société de production Eight Mile Style, l’éditeur qui s’occupe de la gestion du catalogue du rappeur. The Hollywood Reporter signale le 21 août que le premier s’est fait traîner en justice par le second pour des infractions au droit d’auteur.

Déposée mercredi devant un tribunal de Nashville, la plainte de la maison d’édition comporte deux volets.

eminem
Un tag qui représente Eminem // Source : Wikimedia Commons / Sabine Fricke

Spotify n’aurait pas de licence appropriée

Le premier prétend que « Spotify n’a aucune licence pour reproduire ou distribuer les morceaux de Eight Mile Style ». En tout, ce sont près de 250 titres qui sont concernés, dont la fameuse chanson Lose Yourself, qui figure dans le film 8 Mile et grâce à laquelle Eminem a remporté un oscar. Spotify « a agi de façon trompeuse en faisant semblant d’avoir les licences requises », dénonce l’éditeur.

Tout particulièrement, l’éditeur s’agace d’avoir constaté que Lose Yourself a été placé dans une catégorie spéciale, appelée « Copyright Control », dans laquelle figurent les chansons dont l’ayant droit n’est pas connu. Eight Mile Style juge la situation « absurde » : « En mobilisant des efforts raisonnables sur le plan commercial, ces renseignements étaient certainement à leur disposition », écrit le studio.

« Spotify a simplement commis une violation délibérée du droit d’auteur et n’a pas payé pour la grande majorité du plus d’un milliard de diffusions sans licence de l’une des chansons les plus connues de l’histoire », dénonce la maison de disques. Et cela ne vaut que pour un titre. À cela, il faut ajouter les compteurs d’écoute de tous les autres titres qui auraient été diffusés improprement.

Spotify // Source : Spotify

Le second volet concerne quant à lui une récente évolution de la législation américaine. Eight Mile Style affirme que Spotify ne respecte pas complètement la Music Modernization Act, une nouvelle loi américaine promulguée en octobre 2018. Celle-ci est censée faciliter la rémunération des artistes (chanteurs, musiciens, auteurs-compositeurs, etc) dont les œuvres tournent sur les plateformes de streaming.

Eminem est l’un des artistes les plus écoutés sur Spotify. Actuellement classé à la 36ème position des personnalités les plus écoutées dans le monde sur la plateforme, il est écouté chaque mois par plus de 32 millions de personnes. Sa page dédiée sur le service est aussi suivie par 28 millions d’internautes. Quant à certaines de ses compositions, elles ont été écoutées plus d’un demi-milliard de fois.

Partager sur les réseaux sociaux