Kaz Hirai a officialisé son départ de Sony, quelques mois après avoir quitté ses fonctions de CEO.

«  J’ai décidé de quitter Sony, qui a fait partie de ma vie pendant 35 ans », a annoncé Kaz Hirai dans un communiqué de presse publié le 28 mars 2019. Où l’on apprend que l’ex-CEO — et figure emblématique du géant japonais — lâchera son rôle de président du conseil d’administration le 18 juin 2019. 

Kaz Hirai, 58 ans, avait déjà quitté ses fonctions de PDG en avril 2018, assurant la transition avec Kenichiro Yoshida, qui occupait alors le poste de directeur financier. On peut penser que Kaz Hirai a suffisamment transmis son savoir, son expérience et ce qu’il attend de son successeur pour partir avec l’esprit apaisé.

Kaz Hirai // Source : Capture YouTube Sony

Il gardera un rôle de consultant

« Depuis que j’ai passé le flambeau à Kenichiro Yoshida en avril, dans le rôle de président du conseil d’administration, j’ai eu l’opportunité d’assurer une transition douce et de proposer mon soutien au management. Je sais que tout le monde chez Sony est en accord avec le leadership affirmé de Yoshida, et je sais qu’ils sont tous prêts à bâtir un futur encore meilleur pour Sony », confie Kaz Hirai, qui restera consultant de la multinationale. 

Kaz Hirai restera à jamais celui qui a su remettre Sony sur le droit chemin après des années compliquées. Pour cela, il s’est concentré sur les produits phares du groupe (exemple : les consoles PlayStation) en abandonnant les marques qui ne rapportaient pas suffisamment d’argent (exemple : les PC VAIO). Kaz Hirai est tellement une figure importante du monde de la tech qu’il a eu droit à son propre compte Twitter parodique, centré sur le jeu vidéo (qui est parti à la retraite avant lui).

C’est donc un visage célèbre de plus qui quitte une grande entreprise, après Reggie Fils-Aimé, ex-président de Nintendo of America, il y a quelques semaines.

Partager sur les réseaux sociaux