Le Fyre Festival était censé être un événement fantastique, mais il s’est avéré être une arnaque. Des développeurs ont créé un Lorem Ipsum en « hommage ».

S’il existait un trophée du pire festival, le Fyre Festival le remporterait haut la main. Ce rendez-vous musical devait avoir lieu en avril et mai 2017, aux Bahamas. Promu par de nombreux influenceurs, il s’est révélé être une belle arnaque. Les créateurs du Fyre Festival, Billy McFarland et Ja Rule, avaient réussi à vendre tous les billets, entre 450 et 250 000 dollars chacun, rapportait le Washington Post.

Le festival qui était annoncé comme une sorte de deuxième Coachella a laissé un goût amer à celles et ceux qui ont déboursé de telles sommes. Sur place, il n’y avait ni abri, ni eau, ni nourriture. Des employés ont également témoigné de conditions de travail déplorables. Billy McFarland a été condamné pour cela à 6 ans de prison et au versement de 26 millions de dollars de dommages et intérêts.

Le Fyre Ipsum est plein de belles promesses

Ce scandale a fait l’objet de deux documentaires. L’un d’entre eux est disponible depuis quelques semaines sur Netflix. Le studio de développement et design Postlight Labs a quant à lui rendu un hommage particulier à ce festival.

Comme l’a repéré Fast Company, ses équipes ont créé un générateur de texte rempli de paragraphes du pitch de départ du Fyre Festival. Il s’agit d’un Lorem Ipsum, c’est-à-dire un texte utilisé notamment par les développeurs pour avoir un aperçu du rendu d’un site, une fois qu’il est rempli. Son nom : le Fyre Ipsum.

Le Fyre Ipsum. // Source : Fyre Ipsum

Le Fyre Ipsum.

Source : Fyre Ipsum

On y découvre tous les fabuleux événements auxquels les participants auraient du avoir droit comme des dîners gastronomiques et des soirées privées. On découvre aussi les boutiques de luxe, salles de sport, bars et hôtels qu’ils n’ont jamais vus.

Source : Montage Numerama

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.