Viadeo, le concurrent français de Linkedin, avait misé sur la Chine en rachetant le site Tianji.com. Un développement qui prendra fin le 31 décembre.

Souvenez-vous : c’était en 2008, Viadeo rachetait Tianji.com, le LinkedIn chinois. Le mouvement était audacieux pour le réseau social professionnel français qui se lançait alors sur un marché en pleine croissance, mais il n’a malheureusement pas payé. Aujourd’hui, Viadeo a annoncé qu’il mettait un terme à son aventure chinoise en fermant le site Tianji.com le 31 décembre.

Même avec 25 millions d’utilisateurs actifs, cette plateforme n’était pas suffisamment rentable pour rentrer dans la stratégie du groupe pour les années à venir qui espère consolider sa présence dans les zones francophones. D’après le communiqué de Viadeo, la firme n’a pas pu réunir les fonds nécessaires ou trouver un partenaire de confiance pour pousser le développement de la plateforme en Chine, « sur un marché extrêmement concurrentiel ». S’ils avaient besoin de fonds pour se développer, c’est parce que le marché chinois a connu de récentes transformations qui ont changé les habitudes d’utilisation des internautes et notamment le passage de l’informatique fixe à la mobilité.

Capture d’écran 2015-12-28 à 09.05.35

Côté business, la firme a annoncé qu’elle souhaitait renforcer ses revenus du côté du B2B, pour garantir aux entreprises partenaires un meilleur retour sur investissement. Cette facette professionnelle de son activité deviendrait alors le cœur de son business model pour les années à venir.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !