PornHub ne passera pas à côté de la vision par ordinateur et du machine learning. Le site pornographique a dévoilé un nouvel outil utilisé pour affiner la recherche dans ses vidéos.

Il est commun de dire que l’industrie de la pornographie a souvent un temps d’avance quand il s’agit de démocratiser de nouvelles technologies — notamment liées à l’image. C’est donc sans surprise qu’on apprend que PornHub, l’un des leaders de la pornographie en ligne, s’est emparé des dernières recherches en algorithme, détection d’image et apprentissage machine pour affiner son moteur de recherche.

En effet, le site a développé un outil algorithmique (pour ne pas dire intelligence artificielle), qui a été nourri de milliers d’images de stars du porno, de positions sexuelles, de noms et de caractéristiques physiques. Ensuite, l’algorithme a été lâché sur 500 000 vidéos hébergées sur le site et a tenté de retrouver ce qu’il a appris dans l’énorme base de données du site. Montré à Engadget sur des vidéos d’exemple, l’algorithme a été capable de reconnaître en temps réel, sur une vidéo, des positions sexuelles qui étaient jouées à l’écran.

PornHub

Dans un deuxième temps, l’outil va associer ses découvertes à des tags bien plus fins que ceux qui avaient été mis manuellement lors de l’upload des photos. L’idée, à plus long terme, est de pouvoir donner un score de confiance à une recherche faite par un utilisateur : s’il a cherché le nom d’une star, l’outil pourra attribuer un score de probabilité que cette star soit dans la vidéo mentionnée et qu’il ne s’agisse pas d’un fake ou d’une personne qui lui ressemble.

Pour préserver l’anonymat ou le pseudonymat de certains acteurs et actrices, PornHub s’est engagé à ne classifier via son IA que des personnes qui revendiquent publiquement leur métier. De même, l’outil n’est pas capable de distinguer un acteur ou une actrice derrière un masque — au-delà de certaines pratiques BDSM, le masque est aussi un vecteur d’anonymat.

Partager sur les réseaux sociaux