Après un premier aperçu fin août, Elon Musk a de nouveau utilisé Instagram pour dévoiler une nouvelle image de la combinaison spatiale de SpaceX. Celle-ci, qui s'avère toujours aussi élégante, devrait être portée par la future équipe d'astronautes de la navette cargo Dragon.

Elon Musk maîtrise bien les notions de base du marketing viral, notamment celui de donner à intervalle régulier quelques nouvelles de ses (multiples) projets. Ce samedi 9 septembre 2017, l’homme d’affaire a choisi d’en dévoiler un peu plus sur les combinaisons spatiales qu’utiliseront les astronautes de SpaceX, au travers d’une nouvelle photo sur Instagram.

Le 23 août dernier, l’entrepreneur dévoilait pour la première fois le look très futuriste et minimaliste des tenues développées pour les voyageurs de la capsule Dragon, un vaisseau cargo pouvant ravitailler la Station Spatiale Internationale (ISS). Ce second aperçu des tenues permet de découvrir l’accoutrement de la tête jusqu’aux pieds, à côté de la fameuse capsule.

Astronaut spacesuit next to Crew Dragon

A post shared by Elon Musk (@elonmusk) on

Un style affirmé mais des questions en suspens

Très peu de précisions ont été apportées par la publication d’Elon Musk, qui s’est contenté d’une petite phrase de commentaire. Mais rien qu’à partir de la photo, on peut observer quelques caractéristiques. Déjà, ces tenues sont très fines et ressemblent aux combinaisons d’urgence des astronautes du Projet Mercury ou encore des capsules Soyouz aujourd’hui utilisées pour amener et ramener les astronautes de l’ISS. Les sorties dans l’espace sont donc incompatibles avec ce style épuré.

Car les véritables combinaisons de sorties spatiales nécessitent beaucoup plus de protection et de technologies intégrée pour que l’astronaute puisse survivre aux conditions extrêmes de l’espace. De telles combinaisons n’ayant cependant pas été dévoilées par SpaceX, on imagine que les premières missions habitées du programme ne nécessiteront pas d’opérations ou de sorties particulières.

Quelques petits détails apparaissent également sur la photo, comme des protections aux épaules, aux cuisses et sur les genoux, ainsi que de longues bottes noires que l’on imagine détachables. Elon Musk assure que les tenues ont subi des tests dans des conditions de double pression sous vide, à savoir qu’elles ont été soumis à deux fois plus de pression que la différence entre l’intérieur et l’extérieur de la combinaison.

Il ne reste plus qu’à savoir pour quand est programmé le premier test réel de ces jolies combinaisons.

À lire sur Numerama : SpaceX, Blue Origin, Virgin…  : comment l’espace est devenu un business comme les autres

Partager sur les réseaux sociaux