Microsoft a officiellement levé le voile sur la nouvelle Surface Pro. Malgré un design très proche de l'ancien modèle, la nouvelle génération s'accompagne de plusieurs améliorations.

Depuis la sortie de la Surface Pro 3 en 2014, Microsoft semble avoir trouvé son format idéal pour une tablette avec clavier optionnel. Dès lors, pourquoi ne pas garder un design qui fonctionne ? C’est ce qu’a essayé de justifier la firme lors de la présentation de la nouvelle Surface Pro.

Nouveau processeur, nouvelle charnière et la 4G LTE

La Surface Pro de cinquième génération abandonne la numérotation des versions : il faudra maintenant l’appeler « Surface Pro », comme Apple a son « iPad ». On est toujours face à une tablette 12,3 pouces avec un écran 2/3 idéal pour l’usage en portrait comme en paysage.

La première nouveauté, c’est son processeur Intel, qui passe à la 7e génération, ce qui devrait permettre d’augmenter l’autonomie de la machine tout en accélérant son réveil en sortie du mode veille. Microsoft annonce une autonomie en hausse de 50 % par rapport à la Surface Pro 4, ce qui permettrait au produit d’atteindre 13h30 d’autonomie en lecture vidéo.

Le châssis a été légèrement affiné, les angles seront plus doux, et la tablette est dénuée de ventilateur pour les versions équipées d’un Intel Core M3 7Y30 ou Intel Core i5 7300U. Seule la version Intel Core i7 conserve un ventilateur pour dissiper la chaleur supplémentaire.

Le pied ajustable de la Surface Pro est l’un de ses avantages face à la concurrence. La nouvelle version propose un angle à 165 degrés et un réglage plus fin de l’inclinaison.

Microsoft est parvenu à intégrer une option 4G LTE à sa tablette sans ajouter des antennes externes. Jusqu’à présent, le châssis en magnésium bloquait les signaux, mais les ingénieurs ont semble-t-il trouvé une solution, même si cette option n’arrivera que plus tard dans l’année.

Une connectique inchangée et de nouveaux accessoires

Malheureusement, comme on s’y attendait, la connectique n’a pas été repensée par Microsoft. La tablette conserve donc son port USB Type-A — un bon point –, son port propriétaire Surface Connect, et le DisplayPort pour l’affichage externe. Les accessoires achetés pour les précédentes générations comme le Surface Dock restent donc compatibles.

La firme a annoncé qu’elle commercialiserait un adaptateur Surface Connect / USB Type-C capable de faire passer l’alimentation, mais aussi les données.

Alors que le Surface Pen avait permis un retour en grâce du stylet dans l’informatique grand public, la technologie s’était fait distancer par la concurrence comme le Pencil d’Apple. Microsoft a revu sa copie avec un tout nouveau Surface Pen qui annonce de très bonnes choses.

Le nouveau stylet est capable de détecter l’inclinaison, la rotation et 4 096 niveaux de pression (contre 1 024 niveaux sur l’ancienne version). Surtout, Microsoft a intégré un processeur dédié au stylet dans sa tablette, ce qui permet de réduire la latence à seulement 21 ms, contre 45 précédemment.

Le Surface Pen conserve aussi ses avantages, notamment face au Pencil : une gomme à l’arrière qui fait aussi office de bouton secondaire, une année complète d’autonomie et des aimants pour l’attacher facilement à la tablette.

Le travail sur le Type Cover a été beaucoup plus léger. Le nouveau clavier hérite de la finition en Alcantara du Surface Laptop, et sera proposé en 4 coloris : noir, gris, bleu et rouge. Le touchpad et la disposition des touches du clavier ont été légèrement revus.

Disponibilité et prix

La nouvelle Microsoft Surface Pro sera disponible à parti du 15 juin en France, en même temps que dans 25 autres marchés dans le monde. Les précommandes débutent dès aujourd’hui sur le Microsoft Store. Voici les prix annoncés par Microsoft :

  • Intel Core M3, 128 Go de stockage, 4 Go de RAM : 949 euros
  • Intel Core i5, 128 Go de stockage, 4 Go de RAM : 1 149 euros
  • Intel Core i5, 256 Go de stockage, 8 Go de RAM : 1 449 euros
  • Intel Core i7, 256 Go de stockage, 8 Go de RAM : 1 799 euros
  • Intel Core i7, 512 Go de stockage, 16 Go de RAM : 2 499 euros
  • Intel Core i7, 1 To de stockage, 16 Go de RAM : 3 099 euros

Et les prix des accessoires :

  • Clavier Signature Type Cover : 149,99 euros
  • Stylet Surface : prix non annoncé pour le moment en France

Microsoft a donc décidé de commercialiser la nouvelle Surface Pro au même prix que le Surface Laptop à caractéristique équivalente. Il faudra toutefois penser à rajouter le prix du Type Cover, toujours vendu en option, alors que le clavier est évidemment fourni avec le Surface Laptop.

Partager sur les réseaux sociaux