Bien que proposés sur le Windows Store et officiellement intégrés, les terminaux de commandes GNU/Linux de Microsoft ne seront pas disponibles et utilisables sur la version bridée de Windows 10.

Non, toutes les applications du Windows Store ne fonctionneront pas sur Windows 10 S.

En effet, le nouveau système bridé de Microsoft, destiné aux écoles et aux étudiants ne pourra pas accueillir toutes les applications de la boutique d’application de la marque. Dans un post destiné aux développeurs, Rich Turner, product manager dans la société de Redmond, explique que les terminaux GNU/Linux récemment introduits par Microsoft seront exclus de Windows 10 S.

« Toutes les applications en lignes de commandes, les shells et les consoles  » seront indisponibles dans le Windows Store des PC équipés de 10 S. Malheureusement pour les futurs acheteurs de 10 S — qui seront déjà un peu dérouté par le manque d’applications du Windows Store — tout développement ou travail en ligne de commandes est exclu sur la plateforme bridée.

À lire sur Numerama : Que signifie l’ajout d’OpenSuse et Fedora à Windows 10  ?

Pour expliquer ce choix, Microsoft détaille que les terminaux ont naturellement des droits et permissions supérieurs à ceux des applications Windows classiques qui fonctionnent pour la plupart dans des sandbox. Afin d’éviter tout problème de sécurité et de complexité, les applications nécessitant des droits administrateurs dits critiques sont donc hors jeu sur 10 S.

La firme de Redmond espère que son Windows 10 S sera exclusivement adopté par des utilisateurs béotiens, et que l’absence des outils les plus techniques poussera les utilisateurs avancés à choisir la version complète de Windows pour retrouver les terminaux GNU/Linux (entre autres).

Partager sur les réseaux sociaux