Au-delà du passage obligé par le Windows Store, quelles sont les différences concrètes entre Windows 10 S et Windows 10 ? Qu'est-ce qui a changé depuis le lancement de Windows RT en 2012 ?

La présentation simultanée de Windows 10 S, une nouvelle version plus verrouillée de Windows 10, et du Surface Laptop, un ordinateur à 1 200 euros, en a décontenancé plus d’un. Ce qui était vu comme un système d’exploitation au rabais, était tout d’un coup intégré à une machine haut de gamme.

Derrière les promesses de Microsoft de proposer un système rapide et sécurisé, quelles sont concrètement les différences entre Windows 10 S et Windows 10 Pro ?

Une version verrouillée de Windows 10

On peut rapidement résumer Windows 10 S à une édition bridée de Windows 10 qui oblige les utilisateurs à se rendre sur le Windows Store pour installer de nouveaux logiciels.

Les fichiers en .exe ou .msi que l’on a l’habitude d’utiliser pour installer nos applications préférées comme Chrome ou iTunes, ne fonctionneront pas. Heureusement, Microsoft a ouvert son Windows Store pour que les éditeurs puissent très facilement publier leurs logiciels avec un coût de développement relativement faible.

Windows 10 peut être réglé pour être limité au Windows Store

Cette limitation n’est pas la seule ni la pire, à faire partie de l’ADN de Windows 10 S. Microsoft a également annoncé qu’il ne sera pas possible de changer le navigateur et le moteur de recherche par défaut. Il faudra donc utiliser Microsoft Edge, qui heureusement s’améliore à chaque mise à jour de Windows 10, et Bing, qui malheureusement fait pâle figure face à Google en Europe.

La firme précise que les éditeurs de navigateur, comme Google ou Mozilla, sont libres de publier leurs navigateurs sur le Windows Store, mais leurs logiciels ne pourront pas devenir le navigateur par défaut. Lorsque l’utilisateur clique sur un lien dans un logiciel, c’est donc systématiquement Edge qui s’ouvre.

Un système pensé pour les organisations

Microsoft a mis en place une page dédiée pour répondre aux questions des utilisateurs concernant Windows 10 S. Cette page présente notamment un tableau mettant en avant les grandes différences entre Windows 10, Windows 10 Famille et Windows 10 Pro.

Avec surprise au premier abord, on peut voir que Windows 10 S se rapproche beaucoup plus de Windows 10 Pro que de Windows 10 Famille. La raison est simple, cette nouvelle version est pensée pour les écoles et les organisations qui doivent gérer des parcs de machines. Microsoft a donc intégré toutes les fonctionnalités d’administration comme Azure Active Directory ou le Windows Store pour Entreprises.

Tous les périphériques sont-ils pris en charge par Windows 10 ?

C’est l’une des grandes interrogations de cette nouvelle édition de Windows 10. Comme il n’est pas possible d’installer des logiciels autrement que par le Windows Store, cela veut dire qu’il n’est pas possible d’installer des pilotes manuellement.

Autrement dit, il faudra compter sur les pilotes par défauts de Windows et sur ceux qui sont publiés sur Windows Update. Par exemple, sans iTunes, qui n’est pas disponible sur le Windows Store, et ses pilotes associés, l’iPhone sera reconnu par Windows comme un simple appareil photo (protocole PTP). Il sera impossible de gérer son iPhone ou de partager sa connexion internet avec l’ordinateur en filaire.

Il n’est pas possible d’installer des pilotes manuellement

La bibliothèque de pilotes de Windows 10 et Windows Update est toutefois plutôt large et devrait permettre de répondre aux cas les plus classiques, comme le branchement d’une imprimante ou d’une souris.

Windows 10 S est-il une nouvelle version de Windows RT ?

Si vous vous souvenez de Windows RT, vous en avez sans doute de mauvais souvenirs. Il s’agit d’une version de Windows 8 que Microsoft avait développée pour les machines équipées de processeurs ARM. Résultat, le système affichait la même interface que Windows 8, avec le bureau, les tuiles, et l’explorateur de fichier, mais n’était compatible qu’avec les applications du Windows Store.

Lorsque Microsoft a dévoilé Windows 10 S avec cette même limitation, beaucoup se sont souvenus de Windows RT. Bien qu’ils partagent ce point commun, beaucoup de choses différencient Windows RT et Windows 10 S.

  • Windows 10 S est une simple édition verrouillée de Windows 10 Pro, ils partagent le même code source. La prise en charge des puces ARM faisait de Windows RT un système bien différent
  • Windows 10 S est basé sur Windows 10, les applications du Store s’affichent donc dans des fenêtres. Windows RT obligeait les utilisateurs à afficher les applications en plein écran
  • Les logiciels win32 classique, compatibles Windows 7, peuvent être publiés facilement sur le Windows Store grâce à Project Centennial. Windows RT obligeait les développeurs à créer de nouvelles applications.

Ces trois grandes différences devraient permettre à Windows 10 S de connaitre un autre destin que Windows RT, si Microsoft réussit à communiquer clairement sur son système.

Quel est le prix de Windows 10 S ? Comment l’installer ?

Microsoft a annoncé que les premières machines sous Windows 10 S arriveraient cet été. Sauf surprise, l’éditeur ne devrait pas proposer l’installation de Windows 10 S par des particuliers.

Cette nouvelle édition ne sera disponible que pour les fabricants et les organisations dans le cadre de leurs accords avec Microsoft.

On ne connait pas le prix de Windows 10 S, mais il devrait être assez faible puisque la firme a annoncé que les fabricants sortiront des ordinateurs à partir de 189 dollars.

Comment passer de Windows 10 S à Windows 10 Pro ?

Comme Windows 10 S et Windows 10 Pro sont deux éditions très proches de Windows 10, Microsoft va permettre de passer de la première à la seconde. Attention, il ne sera toutefois pas possible de faire l’opération inverse.

Passer de Windows 10 S à Windows 10 Pro coûtera 50 dollars — le prix en euro n’a pas encore été dévoilé. La mise à niveau sera proposée directement dans le Windows Store. Pour les produits Surface, et notamment le Surface Laptop, cette mise à niveau sera gratuite jusqu’au 31 décembre 2017.

Partager sur les réseaux sociaux