Un algorithme conçu par Adobe et l'université de Cornell permet de transposer directement le style d'une photo directement à une autre. Le ciel gris qui entoure des gratte-ciel peut ainsi facilement céder sa place à un bleu lumineux sans le moindre accroc.

Adobe et l’université de Cornell viennent peut-être d’inventer le filtre visuel que tout le monde s’arrachera d’ici quelque temps. Leur algorithme est en effet capable de transposer le style propre à une image sur une autre en réalisant une combinaison convaincante, sans le moindre raté.

En se fondant sur du deep learning, l’algorithme parvient à capturer les détails spécifiques d’une photo, comme par exemple sa lumière et ses nuances de couleur, pour les appliquer de manière naturelle en préservant la structure de l’autre.

Prenons un exemple : en fournissant à l’algorithme une photo de Venise prise en plein jour et l’image d’une autre ville pendant le coucher du soleil, il appliquera dans la première le coucher du soleil de l’autre, en conférant à la ville italienne une atmosphère encore plus magique sans que les nouvelles couleurs ne débordent sur les bâtiments.

Le futur de Photoshop et Lightroom ?

L’équipe souligne dans l’étude : « Nous montrons que cette méthode élimine de manière efficace la distorsion et applique des transferts de style satisfaisants et photoréalistes dans un grand éventail d’images, y compris des passages du moment du jour, des conditions météo, des saisons et des retouches artistiques. »

On ne peut qu’espérer que cette option soit intégrée dans une future version d’Adobe Photoshop ou de l’application Lightroom. Les chercheurs ont en tout cas publié leur code en open source sur Github.

Partager sur les réseaux sociaux