La mise à jour du navigateur de Google mise sur une baisse de consommation des onglets en arrière plan.-

Google Chrome continue sa marche pour réduire progressivement son impact sur l’utilisation des processeurs avec une nouvelle mise à jour, nommée sobrement Version 57. En effet, cette dernière permettra au navigateur des ordinateurs sous Windows, macOS et Linux et des smartphones (Android et iOS) de consommer moins d’énergie — et donc de réduire leur impact sur la batterie.

En s’appuyant sur une nouvelle gestion des onglets en arrière-plan, les développeurs ont su baisser leur consommation de 25 % en moyenne. Le « timer », le système de calcul qui actualise les pages internet, de ce type d’onglets a vu les délais entre ses calculs augmenter afin que sa consommation ne puisse pas dépasser 1 % de l’utilisation d’un cœur du processeur. Avant, les onglets en arrière-plan interrogeaient le processeur toutes les secondes.

La version iOS intégrera une liste de lecture

Cette mise à jour fait part du projet de Google pour éliminer totalement l’impact des onglets en arrière-plan sur les ressources des processeurs. En revanche, les onglets qui diffuseront du son ou qui seront connectés à des applications en temps réel de type WebSockets et WebRTC continueront à consommer plus d’énergie, même s’ils sont mis en arrière-plan.

Du côté de la mise à jour de Chrome pour iOS, Google a intégré une liste de lecture où l’on pourra sauvegarder des pages, en appuyant sur l’icône de partage, et les lire hors ligne.

La dernière version de Chrome, numérotée 56, avait surtout misé sur la sécurité de ses utilisateurs.

Partager sur les réseaux sociaux