Une nouvelle innovation s'apprête à faire faire son entrée sur le marché des skateboards électriques. Une équipe d'Australiens a créé Ivoryboard, une planche qui se recharge à chaque fois que vous donnez un coup de frein.

En attendant l’hoverboard de Marty McFly, voici venir le dernier né des skateboards électriques. Baptisé IvoryBoard, l’engin est capable d’atteindre une vitesse de croisière de 40 kilomètres/heure. Il passera bientôt de l’état de projet à la circulation, ses concepteurs, originaires d’Australie, ayant largement dépassé l’objectif de leur campagne de financement participatif via Kickstarter.

À un peu plus d’une semaine de sa clôture, le 23 mars 2017, celle-ci a en effet déjà récolté 60 325 dollars australiens, ce qui devrait garantir la concrétisation du projet. Le prix du skateboard, lui, est fixé à 1180 dollars (américains, cette fois-ci).

Ivoryboard

Freiner = recharger

« Chez Ivoryboards, nous sommes tournés vers le futur, un futur où les skateboards électriques dominent le marché du transport de courte distance. (…) En créant l’Ivoryboard, nous avions un objectif en tête, concevoir un skateboard électrique à haute performance et au prix le plus bas possible, et c’est exactement ce que nous avons fait  », expliquent ses créateurs.

Capable de monter des pentes d’une inclinaison de 30 %, l’Ivoryboard fonctionne en autonomie sur une distance de presque 29 kilomètres au compteur. Mais ce n’est pas là que se trouve la plus grande originalité de l’objet : à chaque coup de frein, sa batterie se recharge en énergie. Il est également possible d’utiliser le skateboard de manière classique, en éteignant sa batterie située sous la planche.

Pensé pour les skaters débutants et confirmés

Les skaters débutants peuvent s’essayer à l’Ivoryboard, qui propose deux types de vitesse. Ces réglages se trouvent sur la télécommande jointe au skateboard, trouée à l’une de ses extrémités afin de faciliter sa manipulation. Sécurité oblige, la planche est équipée de lumières à l’avant et conçue pour être utilisée par temps de pluie (un peu comme cette chanson sur Spotify).

Les inventeurs de ce skate 2.0 travaillent actuellement au lancement d’une application pour iOS et Android, qui devrait être en service à la conclusion de la campagne de financement.

Comme le note Digital Trends, le seul véritable bémol de l’Ivoryboard réside dans son poids : avec autant de technologie embarquée sous sa planche et dans ses roues, l’objet pèse pas loin de 8 kilogrammes. Un critère à prendre en compte avant l’achat, à moins que vous ayez également décidé de vous offrir ce robot qui porte vos affaires et vous suit partout.

Partager sur les réseaux sociaux