SFR a annoncé couvrir 81 % de la population en 4G. Objectif 2017 : 90 %.

Ce début d’année 2017 sonne un peu comme une déclaration de la guerre au sujet la couverture 4G. Et ce n’est pas trop tôt. Après un Bouygues qui nous a annoncé en fin de semaine dernière une box 4G illimitée pour relier les zones mal couvertes par l’ADSL et la fibre à une connexion haut débit, c’est SFR qui aligne ses chiffres : d’après lui, le géant rouge couvrirait aujourd’hui 81 % du territoire français en 4G et atteindrait 90 % de couverture fin 2017.

Ce sont indéniablement de bonnes nouvelles pour les clients, mais il ne faudrait pas que cette offensive sur les réseaux mobiles soit une excuse bien commode de la part des opérateurs pour prendre leur temps du côté du déploiement de la fibre optique ou de l’Internet très haut débit de manière générale.

Car si cette couverture massive est une bonne manière de réduire la fracture numérique, elle présente tout de même des limites : Bouygues ne s’est par exemple pas encore expliqué franchement sur ses limitations de bande passante du côté de la vidéo sur sa box, après plusieurs pédalages et rétro-pédalages.

Partager sur les réseaux sociaux