Facebook a procédé à des modifications côté serveur pour corriger un problème nuisant à la batterie des smartphones. Il suffit de redémarrer l'application pour que cela prenne effet.

Mieux vaut tard que jamais. Alors que plusieurs utilisateurs se plaignaient depuis le début de l’année de l’impact très négatif de l’application Facebook sur la batterie de leur smartphone, le réseau social est finalement sorti de sa réserve cette semaine pour confirmer l’existence d’un problème affectant l’autonomie des terminaux. Le souci est aujourd’hui résolu.

Répondant à deux internautes, David Marcus, le directeur du pôle Messenger chez Facebook, a indiqué que l’incident, une fois repéré, a été corrigé côté serveur. Les utilisateurs n’ont plus qu’à redémarrer l’application mobile — c’est-à-dire en la fermant complètement, pas en quittant simplement l’application — pour que tout rentre dans l’ordre.

À l’origine du pépin figure un problème de requêtes entre les serveurs et les clients. Leur nombre était bien trop élevé, ce qui affectait davantage la batterie : l’application, même en arrière-plan, ne pouvait pas les ignorer. Résultat, au bout de quelques heures, l’autonomie du téléphone avait tendance à fondre comme neige au soleil, même si les applications du site communautaire n’étaient pas utilisées.

Ce n’est pas la première fois que les logiciels de Facebook posent quelques difficultés aux batteries. En 2015, on se souvient que l’entreprise américaine avait dû publier une série de correctifs pour la version iOS de ses programmes. En effet, dans certaines circonstances, ils vidaient plus que de raison la batterie de l’iPhone.

 

Partager sur les réseaux sociaux