En 2014, Amazon a déposé un brevet concernant des dépôts volants installés dans des zeppelins. Ce dispositif complexe lui permettrait d'assurer ses livraisons par drone en un temps record dans des endroits ciblés pour leur potentiel commercial.

En 2014, Amazon a déposé un brevet pour le moins surprenant — et tout juste repéré — concernant… des entrepôts volants installés dans des zeppelins, destinés à ses drones de livraison.

Ces véritables nids de drones sont censés être placés près d’un endroit stratégique, où la demande de certains produits s’avère particulièrement forte, pour les livrer au plus vite.

Le brevet — dont la concrétisation n’est par définition pas assurée — cite l’exemple d’un zeppelin stationné près d’un stade pendant un match de football pour livrer des objets aux couleurs des équipes ou de la nourriture au public. En outre, l’appareil aérien pourrait être utilisé pour diffuser des publicités grâce à des écrans installés sur ses côtés.

Amazon mise aussi sur la livraison de produits alimentaires

Amazon envisage aussi d’investir dans la livraison alimentaire, grâce à des drones à température contrôlée. Les trajets seraient facilités grâce au balayage constant de l’environnement direct — température, conditions météo… — assuré par les drones déployés autour du zeppelin.

Pour fonctionner, ce système complexe mise sur des opérations de ravitaillement assurées par des navettes transportant des personnes, des drones et des produits sur les zeppelins, mais aussi sur un système de gestion d’inventaire très précis.

Aucune date de test — et encore moins de commercialisation — n’est cependant connue pour cet ambitieux projet.

À lire sur Numerama : Amazon cherche aussi à prémunir ses drones des tirs de flèches

Partager sur les réseaux sociaux