GoPro vient de rappeler 2 500 drones Karma victimes d'une défaillance technique qui survient en plein vol. L'entreprise est dans une position délicate après un troisième trimestre difficile.

Mise à jour : un malheureux utilisateur a pu filmer la panne depuis le drone. C’est brutal : sans crier gare, le drone s’arrête tout simplement de fonctionner. La défaillance du système électrique du Karma est donc un véritable problème de sécurité.

Deux semaines après son lancement, le drone Karma vient d’être rappelé par GoPro. En cause : une défaillance technique qui provoque la panne de l’engin en plein vol. Le rappel concerne les 2500 exemplaires du modèle qui ont été vendus sur le marché américain pour 799 dollars l’unité.

La prudence est de mise pour GoPro, dont le troisième trimestre a particulièrement déçu

Le patron de l’entreprise, Nicholas Woodman, se veut rassurant : les accidents signalés seraient peu nombreux mais, par prudence, GoPro préfère rappeler ses produits et rembourser ses clients. Tout en enquêtant sur ces défaillances avec l’aide de la U.S. Consumer Product Safety Commission, l’agence chargée de veiller sur la sécurité physique des consommateurs du pays, et de la Federal Aviation Administration, en charge de l’aviation civile.

La prudence est de mise pour GoPro, dont le troisième trimestre s’est révélé décevant : ses revenus financiers étaient 23 % en dessous de ses objectifs. L’action de l’entreprise a chuté de 8 % en bourse après l’annonce de ce rappel, survenu peu après le fiasco de Samsung avec son Galaxy Note 7.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos