Google travaille à adapter son navigateur web, Chrome, afin qu'il puisse servir à surfer sur le web en réalité virtuelle.

Aujourd’hui, la navigation sur le web se fait essentiellement de deux façons : devant un écran d’ordinateur, en utilisant le clavier et la souris, ou bien à partir de l’écran de son appareil mobile. Mais à l’avenir, peut-être que les internautes exploreront la toile en se servant principalement d’un casque de réalité virtuelle.

Improbable ? C’est pourtant dans cette direction que s’oriente Google. Le site Road to VR a découvert des ajouts très explicites dans certaines versions en développement de Chrome Beta et Chrome Dev pour Android qui doivent permettre aux sites web, s’ils sont pensés pour la réalité virtuelle, de délivrer cette expérience.

Google Chrome

Pour le moment, les pistes jetées par la firme de Mountain View sont encore bien trop inaccessibles pour que le commun des mortels puissent les emprunter. D’abord, les sites doivent disposer d’une interface taillée pour la réalité virtuelle, ce qui est encore loin d’être le cas. Ensuite, il faut que les usagers s’équipent en conséquence. Et il faut bien sûr développer la technologie et qu’elle soit fonctionnelle.

Mais avant que l’édifice de la navigation en réalité virtuelle ne soit achevé, il faut bien débuter quelque part, et idéalement, c’est bien d’attaquer par les fondations. Ce sont les premières pierres qui sont posées ici. Ce n’est donc qu’une question de temps avant de voir émerger des approches plus ambitieuses.

cardboard

Google propose à l’heure actuelle un casque d’entrée de gamme avec le Cardboard, qui est un objet en carton dans lequel on glisse son smartphone. Lors de sa conférence I/O ayant eu lieu ce printemps, une nouvelle plateforme, Daydream, a été présentée. Tout cela survient alors que le groupe est en train de se structurer pour aborder au mieux le virage de la réalité virtuelle.

Outre Google, il y a aussi Samsung qui s’intéresse à la navigation en réalité virtuelle.

Le géant sud-coréen a mis au point un navigateur qui permet entre autres, de se rendre sur YouTube et de voir des vidéos à 360 degrés. Le navigateur a été pensé pour être utilisé à la voix et aux mouvements : une fonction nommée Gaze Mode vous permet par exemple de fixer un bouton virtuel sur le navigateur pour l’activer. Un Gear VR est requis pour profiter de ce type d’expérience.

À lire sur Numerama : Samsung propose un navigateur web en réalité virtuelle pour son Gear VR

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés