Microsoft sait précisément combien d'heures passent les utilisateurs de Windows 10 à jouer à des jeux PC. Mais comment le sait-il ?

Cette semaine, Microsoft a livré une fournée de chiffres sur Windows 10 et son utilisation par les consommateurs. S’il en a surtout été retenu que le système d’exploitation est déjà installé sur 200 millions d’ordinateurs, d’autres chiffres soulèvent des questions sur les données collectées par Microsoft, comme le remarque Ghacks.

On y découvre en effet que Microsoft sait précisément le nombre d’heures que passent les utilisateurs à jouer sous Windows, comme s’il avait établi une liste des jeux vidéo et qu’il savait en permanence qui joue à quoi, ou au moins combien de personnes jouent à quels jeux.

Parmi les données statistiques livrées par Microsoft figurent en effet le fait que :

  • Plus de 11 milliards d’heures ont été passées sous Windows 10 en décembre 2015 ;
  • 0,7 milliard d’heures ont été passées sous Microsoft Edge ;
  • 2,5 milliards de questions ont été posées à Cortana ;
  • Plus de 82 milliards de photos ont été vues sous l’appli Photos pour Windows 10 ;
  • Les joueurs sous Windows 10 ont passé 4 milliards d’heures à jouer à des jeux PC ;
  • Plus de 6,6 milliards d’heures ont été passées à jouer sur PC à des jeux streamés depuis une Xbox One ;
  • 30 % de recherches Bing en plus sous Windows 10 par rapport aux anciennes versions de Windows.

On se souvient qu’à l’occasion de la sortie de Windows 10, Microsoft avait mis à jour ses politiques de vie privée pour s’autoriser beaucoup de collectes de données via Windows 10. Il était notamment dit que « Microsoft recueille régulièrement des informations basiques à propos de votre appareil Windows », que « ces données sont transmises à Microsoft et stockées à l’aide d’un ou plusieurs identifiants uniques », et qu’il s’agissait notamment des « données d’utilisation des applis pour les applis qui fonctionnent sur Windows ».

confidentialite-windows10

Des publicités plus pertinentes

L’on ne sait pas exactement quelles sont ces données que Microsoft recueille et envoie vers ses serveurs, et tout ne peut pas être désactivé. « Certaines données diagnostiques sont essentielles au fonctionnement de Windows et ne peuvent pas être désactivées si vous utilisez Windows », prévient ainsi la firme de Redmond.

Nous ne sommes pas étonnés que Microsoft dispose d’informations précises sur l’utilisation de ses propres applications comme Photos ou Edge, ou qu’il sache précisément le nombre de questions posées à Cortana, qui dépend des serveurs de Microsoft. Mais il est beaucoup plus curieux que Microsoft sache le nombre d’heures passées à jouer à des jeux PC, indépendamment de l’éditeur. Et s’il le fait pour les jeux, le fait-il pour l’ensemble des logiciels ?

Rappelons que par défaut, selon ses propres mots, « Windows génère un identifiant publicitaire unique pour chaque utilisateur d’un appareil » sous Windows 10 et que « votre identifiant publicitaire peut être utilisé par les développeurs d’applications et les réseaux publicitaires pour proposer des publicités plus pertinentes ». Il exploite à cet égard des « informations que nous recueillons à votre sujet au fil du temps en utilisant vos données démographiques, vos requêtes de recherche, vos centres d’intérêt et vos favoris, vos données d’utilisation, et vos données de localisation ».

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés