Philips a conçu une caméra capable de détecter les signes vitaux d'un patient sans avoir besoin de placer des capteurs sur la peau. Celle-ci est notamment destinée aux personnes à la peau fragile.

Entre les équipements médicaux et les traqueurs d’activité, il existe tout un tas d’objets capables de détecter les signes vitaux d’une personne. La nouvelle caméra de Philips est capable de faire exactement la même chose, juste en filmant. Autrement dit, aucun contact avec le patient n’est nécessaire pour connaître son état de santé.

L’entreprise néerlandaise a publié récemment les résultats d’une étude menée sur 41 adultes. Celle-ci avait pour but de prouver que des technologies sans fil pouvaient mesurer avec précision les signes vitaux d’un patient. Comme le rappelle la publication, on utilise traditionnellement des capteurs qu’il faut poser sur la peau pour pouvoir détecter, entre autres, le rythme cardiaque, la fréquence respiratoire et le taux d’oxygène dans le sang (SPO2). Selon Phlips, ces derniers peuvent poser problème pour les personnes avec une peau fragile, telles que les nouveaux-nés.

« Pour les patients avec des conditions de santé spécifiques, la gestion des soins d’une manière moins intrusive est essentielle afin d’éviter une angoisse inutile », explique Carla Kriwet, PDG de Philips Patient Care — la branche de la compagnie spécialisée dans les équipements médicaux. 

La caméra peut détecter, les signes vitaux de la personne en analysant les changements de couleur de la peau imperceptibles à l’œil nu. Et tout cela avec une marge d’erreur de seulement 2 % par rapport aux techniques traditionnelles. Néanmoins, plusieurs facteurs déterminants sont à prendre en compte tels que la couleur de peau du patient.

Des technologies similaires existent déjà mais Philips affirme que c’est la première fois que le taux d’oxygène dans le sang peut être mesuré de cette manière, sans contact. Les résultats de l’étude peuvent être téléchargés sur le site de la revue scientifique Anesthesia & Analgesia. La firme n’a pas encore précisé quand elle comptait commercialiser son invention.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos