Un hologramme, pour de vrai ? C'est ce qu'affirment des chercheurs de plusieurs laboratoires coréens dirigés par LG.

Quand Microsoft appelle son casque de réalité augmentée HoloLens, en référence aux hologrammes, c’est un abus de langage. Tout comme l’hologramme de Tupac qui n’est, en réalité, qu’un fantôme de Pepper : une technique d’illusion qu’on retrouve déjà au XIXe siècle. Certes, elle était plus poussée avec Tupac, mais il ne s’agissait pas d’un véritable hologramme. Mais aujourd’hui, un consortium de scientifiques coréens a annoncé qu’ils avaient créé le premier véritable hologramme en couleur.

Ce sont 16 laboratoires d’optique, dirigés par LG, qui ont collaboré pour arriver au résultat que vous voyez dans la vidéo. Il ne s’agit pas, cette fois, d’une image en deux dimensions projetée de telle manière qu’elle vous fait tout le temps face dans l’espace, mais bien d’une image en trois dimensions que vous pouvez voir sous différents angles.

C’est grâce à un système complexe de lasers que cette image qui tremblote est créée. La couleur est affichée en produisant des interférences avec des lasers qui ont une teinte différente et la forme est obtenue par diffraction. Ce n’est pas super joli et cela n’a pas l’air pratique pour un sous, mais le consortium nommé ETRI prévoit de commercialiser une télévision holographique d’ici à 2021. Avec ses 10 pouces prévus, la télé de votre salon n’a pas trop à craindre pour sa place.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos