L'épisode 5 de la saison 7 de The Walking Dead peine à convaincre à cause de son rythme très lent. Mais il permet d'esquisser la conception d'un plan anti-Negan.

Le dernier épisode de Walking Dead marque le début d’une nouvelle phase pour la saison 7. Son démarrage plutôt lent est fait pour nous préparer à une probable contre-attaque du groupe de Rick contre Negan.

On retrouve d’abord Maggie et Sasha au village de Hilltop, où elles ont enterré les derniers disparus et décidé de rester pour planifier la prochaine stratégie anti-Negan. Cependant, le chef du village, Gregory, s’oppose à leur décision et tente de les renvoyer à Alexandria. Un  voyage impossible pour Maggie, enceinte du fils de Glenn.

Le groupe des Sauveurs, guidé par Simon, un des lieutenants de Negan, interrompt brusquement cette petite bataille diplomatique. On est désormais habitué aux rapports tyranniques des Saveurs avec leurs « alliés ». Gregory, le leader fier et fanfaron de Hilltop, devient une simple coquille vidée de tout caractère : le chef est voué à chuter puisque ses faiblesses minent la cohésion du groupe.

Tom Payne as Paul 'Jesus' Rovia - The Walking Dead _ Season 7, Episode 5 - Photo Credit: Gene Page/AMC
« Jésus », un des habitants de Hilltop  –  Gene Page/AMC

D’autant que Jésus, un autre membre du village, semble plus apte pour ce rôle, grâce à son intelligence et son ouverture d’esprit. Cet homme si paisible mais redoutable combattant d’arts martiaux, aidera les deux femmes, Maggie et Sasha, dans leur quête de vengeance contre les Sauveurs.

L’épisode marque aussi le baiser tant attendu entre Carl et Enid avant de s’achever au terme d’une progression très lente, de dialogues assez banals et d’événements loin d’être marquants.

On comprend que le plan anti-Negan est en pleine planification. En espérant que le prochain épisode s’annonce plus intense. On croise les doigts pour voir plus de zombies décortiqués et de jets de ketchup.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés