Facebook annonce être en train de construire une plateforme consacrée aux jeux vidéo. Celle-ci présente plusieurs similitudes avec Steam.

Quand on pense aux jeux vidéo sur ordinateur, Steam est la première plateforme qui vient à l’esprit. Développée par Valve, celle-ci règne en maître incontesté sur ce marché même s’il existe quelques concurrents, de Gog à Battle.net, en passant par Origin ou Uplay. Mais le plus grand défi de Steam pourrait bien venir d’ailleurs : Facebook. En effet, le réseau social construit un client pour bureau.

TechCrunch explique que cette plateforme fonctionnera sur différents systèmes d’exploitation et fournira des jeux occasionnels (« casual games ») que l’on trouve déjà sur Facebook (à l’image de Candy Crush Saga, Farmville et compagnie) mais aussi des jeux plus exigeants et immersifs tels que ceux proposés par Steam.

Unity-Logo

L’outil est conçu main dans la main avec la plateforme de développement Unity. Le partenariat prévoit l’amélioration du « processus pour exporter et éditer des jeux pour Facebook  ». Les développeurs peuvent postuler pour essayer l’outil qui esst d’ores et déjà intégré à la mouture 5.4 d’Unity, en version alpha. Celui-ci va permettre de faciliter le travail des développeurs qui devaient, jusque-là, utiliser un SDK plus complexe.

Pour Facebook, cette initiative est loin d’être anodine puisque le réseau social compte 650 millions de joueurs mensuels sur sa plateforme. Pour mieux contrôler ce secteur, l’entreprise teste, depuis mai, la version bêta Facebook Games Arcade, un client pour bureau qui permet de jouer aux jeux disponibles sur le réseau social sans avoir besoin d’accéder à celui-ci.

L’ogre Facebook révèle un possible appétit envers la communauté des joueurs, ce qui le pousse de fait à concurrencer Steam. Même si l’entreprise semble, pour l’instant, plus orientée vers les jeux occasionnels que les jeux nécessitant un engagement plus fort de la part des joueurs. Steam compte 125 millions de joueurs par mois, mais Facebook peut compter sur son impressionnante communauté.

Réseau social, vidéo en direct, réalité virtuelle et maintenant jeux vidéo… la firme de Mark Zuckerberg semble déterminée à avoir un pied dans chaque domaine qui compte. On peut facilement imaginer que Facebook veut créer un écosystème dans lequel les utilisateurs pourront avoir accès à tous les services dont ils ont besoin. Et que Facebook propose, bien entendu.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés