Konami compte bien profiter de Metal Gear, même sans son créateur, qui a quitté le studio cette année. L'entreprise japonaise commence à recruter pour développer un nouveau titre.

C’était évident : Konami n’a absolument pas l’intention de lâcher la poule aux œufs d’or qu’est Metal Gear, même si son créateur n’est plus dans le coup. La preuve : le studio japonais a publié des propositions d’embauche sur son site web afin de recruter deux responsables pour encadrer le développement d’un nouveau jeu vidéo. Le premier se trouvera à Tokyo, tandis que le second sera basé à Los Angeles.

De toute l’histoire de Metal Gear, ce sera la première fois qu’un titre de l’une des plus célèbres sagas vidéoludiques n’impliquera pas de près ou de loin Hideo Kojima. Celui-ci a en effet quitté Konami au cours de l’année pour fonder son propre studio. Sa dernière contribution à l’univers Metal Gear, Metal Gear Solid V : The Phantom Pain, a été applaudie par la critique et le public.

L’histoire de Metal Gear s’écrira désormais sans Hideo Kojima.

À l’heure actuelle, impossible de savoir avec certitude à quoi ressemblera le prochain Metal Gear. Il s’agira peut-être d’un jeu assez classique d’action / infiltration, sans grand relief. Ou peut-être le titre sera-t-il aussi ambitieux que The Phantom Pain et son monde ouvert et ses réflexions morales ? À moins que Konami ne cherche qu’à exploiter la très lucrative licence, en sortant des jeux sur mobile sans réel intérêt.

Cette dernière hypothèse est un risque qu’il faut prendre en compte. Konami a engagé une profonde (et brutale) réorganisation de ses activités afin de concentrer ses efforts sur le jeu mobile, en plein boom au Japon. Or, l’aura de Metal Gear est certainement un atout que le studio compte jouer. Et comme Hideo Kojima n’est plus aux manettes pour surveiller les suites qui seront données aux personnages de son univers, qui l’en empêchera ?

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés