Le fondateur et gérant de KickAss Torrents, Artem Vaulin, pourra compter sur l'aide juridique de l'avocat Ira Rothken, qui a une longue expérience dans la défense de sites de liens BitTorrent.

Artem Vaulin n’affrontera pas seul la justice. Poursuivi aux États-Unis dans le cadre de la fermeture de KickAss Torrents, qui était indéniablement l’un des sites de liens BitTorrent les plus fréquentés au monde, l’Ukrainien de 30 ans pourra compter sur l’aide juridique d’un spécialiste du droit d’auteur et du piratage. En effet, Ira Rothken a été choisi par l’intéressé pour être son avocat.

Ira Rothken a une longue expérience dans la défense d’individus qui ont administré des sites accusés de faciliter le piratage d’œuvres culturelles. Il a participé à la défense de TorrentSpy et d’IsoHunt, deux sites web ayant le même fonctionnement que KickAss Torrents, mais aussi de MegaUpload, qui était un service d’hébergement de fichiers fondé par l’inénarrable Kim Dotcom.

À lire sur Numerama : KickAss Torrents  : le fondateur arrêté, les adresses saisies

Interrogé par Ars Technica, Ira Rothken a dit voir des similitudes entre l’affaire qu’il va être amené à défendre et certains dossiers qu’il a eu à traiter par le passé. Il indique par exemple que MegaUpload et KickAss Torrents n’ont fait que mettre en place des systèmes d’accès aux contenus, mais qui ont été finalement détournés par des internautes à des fins de piratage.

Pour l’avocat, KickAss Torrents a même un argument en faveur que MegaUpload n’a pas pu brandir : aucun fichier n’a été directement hébergé par le site de liens BitTorrent. «  C’est un ensemble d’hyperliens glorifiés, très proche de ce que vous pourriez obtenir d’un moteur de recherche comme Google ». Seule différence : KickAss Torrents a choisi de se spécialiser dans les liens BitTorrent.

Ira Rothken n’a pas encore eu l’occasion de parler directement à son client, qui est pour le moment détenu en Pologne, là où il a été arrêté. Les contacts passent par son avocate polonaise Katarzyna Dąbrowska. Il est prévu que l’avocat américain se rende en Europe pour rencontrer Artem Vaulin et affiner leur stratégie de défense. L’une des priorités sera sans doute d’empêcher son extradition vers les USA.

La priorité : l’extradition

Ira Rothken a prouvé par le passé sa capacité à exploiter tous les outils juridiques possibles pour combattre l’extradition de Kim Dotcom, le créateur de MegaUpload. Arrêté début 2012 en Nouvelle-Zélande, il n’a toujours pas été transféré aux États-Unis malgré un lourd dossier à charge. Il reste à voir si l’avocat pourra faire de même, dans la mesure où les traités de coopération judiciaire unissant la Pologne et les USA ne sont pas tout à fait les mêmes que ceux signés entre Washington et Wellington.

Artem Vaulin est accusé d’avoir causé un préjudice de plus d’un milliard de dollars avec son site web. Avant sa fermeture, KickAss Torrents était le 69ème site le plus visité au monde, avec 50 millions de visiteurs par mois, ce qui aurait permis à son gérant de générer entre 12,5 et 22,3 millions de dollars en revenus publicitaires chaque année, à en croire les accusations du département de la justice.

Artem Vaulin fait face à plusieurs chefs d’accusation, incluant l’infraction au droit d’auteur et le blanchiment d’argent.

kickasstorrents-675.jpg

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés