Les rumeurs de décembre 2007 se confirment. Selon le journal Les Echos, le groupe TF1 aurait bien porté plainte contre YouTube et réclamerait 100 millions d’euros de dommages et intérêts au site de partage de vidéos en ligne. « Nous avons reçu cette plainte il y a quelques jours en Californie mais le jugement aura lieu devant le tribunal de grande instance de Paris« , a confirmé auprès du journal un porte-parole de YouTube.

La chaîne de télévision TF1 reproche à YouTube de laisser en ligne des vidéos issues de ses programmes, ou de sérires TV dont elle dispose de l’exclusivité en France, et qui sont diffusées par les utilisateurs de YouTube sans son autorisation. En décembre, la chaîne aurait ainsi porté plainte contre YouTube et Dailymotion pour contrefaçon, concurrence déloyale et parasitisme. Le groupe a déposé plainte le 17 décembre 2007 contre Dailymotion et demande 39,7 millions d’euros de dommages et intérêts au site français avec lequel il est par ailleurs partenaire pour son service Wat.

Depuis, la jurisprudence en France tend à donner raison aux sites de partage de vidéos en appliquant strictement la loi favorable aux hébergeurs Dailymotion vient ainsi d’enregistrer deux nouvelles victoires contre Lafesse et Omar & Fred, quatre mois après une première décision en sa faveur à l’encontre, déjà, de Lafesse.

En réclamant 100 millions d’euros de dommages et intérêts à YouTube, TF1 semble perdre la raison. Le groupe de média français devra justifier cette somme alors que sur toute l’année 2006, Youtube n’a généré que 10,6 millions d’euros de chiffre d’affaires. Le groupe américain Viacom, qui détient notamment les studios Paramount et Dreamworks et les chaînes MTV, a porté plainte contre YouTube en mars 2007 et réclame 1 milliard d’euros à la filiale de Youtube. Le 7 mars dernier, le juge de New-York a refusé de condamner YouTube au versement de dommages punitifs.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés