Il y a des jours où l’on ne comprend pas tout aux principes du capitalisme. Malgré la déception répétée des actionnaires et un titre qui a vu son cours chuter tout au long de l’année 2007 de plus de 22 $ à moins de 5 $ l’action (voir graphique ci-après), Warner Music Group a décidé de reconduire Edgar Bronfman Jr. à la direction et à la présidence de la maison de disques. L’accord avec « junior » étend son contrat de travail jusqu’au 15 mars 2013. Après cette date, Bronfman sera reconduit automatiquement tous les ans par tacite reconduction. Une bénédiction pour le patron de Warner qui, en signe de bonne volonté à destination des actionnaires, avait accepté de purger sa très mauvaise année 2007 en refusant le bonus généreux qui lui était accordé.

Warner Music Group va garantir à Edgar Bronfman un salaire de base de 1 million de dollars par an, auxquels vont s’ajouter jusqu’à 6 millions de primes d’objectifs. En 2007, il avait touché en tout 3,4 millions de dollars de salaire.

L’accord prévoit également d’octroyer à Bronfman 2,75 millions de stocks options, et prévoit 2,75 millions d’actions supplémentaires en cas d’atteinte des objectifs. Un beau cadeau surtout si, enfin, l’action se décide à remonter. Elle clôturait lundi à 5,15 $ le titre.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés