iPod nano

Opportunisme maladroit ou cynisme absolu ? Le 15 novembre dernier, le cyclone Sidr balayait le sud du Bangladesh, provoquant la mort d’au moins 3.300 personnes et détruisant 564.000 maisons et endommageant 885.280 habitations. 2,6 millions de Bangladais ont besoin d’une assistance de première urgence. L’aide internationale s’est élevée à 470 millions de dollars, moins d’un tiers de ce qu’il faudrait pour redresser le pays. Apple, qui a réalisé rien que pour son dernier trimestre fiscal 542 millions de dollars de bénéfice, n’a pas sourcillé. On ne saurait pointer la firme du doigt, les autres grands groupes n’ont pas fait mieux. Mais tout de même…

Fin octobre, la Californie connaissait de terribles incendies, provoquant la mort de huit personnes et la destruction de 2.000 maisons. Bien que la catastrope soit réelle, les Etats-Unis peuvent largement la supporter sur leurs seules épaules. Et l’ampleur est sans commune mesure. Mais cette fois, Apple a réagi. La firme de Cupertino a pensé aux enfants qui ont vécu ce traumatisme. De quoi ont-ils donc le plus besoin ? D’une nouvelle maison ? D’un lit avec une bonne couverture ? Non, d’un iPod nano bien sûr ! Apple a fait don de 100 baladeurs MP3 à un groupe d’enfants victime des incendies de la côte ouest.

Mais il y a bien pire comme cynisme. Car Apple n’a pas eu tout seul cette idée idiote. Ils n’ont fait que répondre à une sollicitation d’un habitant californien qui a eu la bonne idée d’écrire à Steve Jobs avec ces mots : « Les iPod sont un accessoire que la plupart des gosses adorent et sans lequel ils ne peuvent pas vivre« .

Dites-ça aux enfants du Bangladesh !

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés