La BBC se donne les moyens de conquérir le web britannique. Le groupe de télévision publique du royaume avait déjà recruté deux cadres de Microsoft pour assurer le développement de sa plate-forme iPlayer, dont Erik Huggers, l’ancien directeur des médias numériques chez Bill Gates. Cette fois, c’est Anthony Rose, l’ancien chef de projet de Kazaa, qui rejoint la BBC pour développer les services interactifs de la chaîne. Rose avait dirigé les équipes de développement de Kazaa pendant six ans, entre le moment où le logiciel a remplacé Naspter dans les ordinateurs du grand public, et le moment où eMule et BitTorrent l’ont remplacé, aidés par la défaite judiciaire de Kazaa.

Sorti en version bêta publique en juillet dernier, iPlayer est un logiciel de P2P spécialement conçu pour permettre l’accès à la demande aux sept derniers jours de programmes diffusés sur la BBC. Assis sur le réseau de Kontiki, il a été très mal accueilli par la critique, notamment à cause d’un excès de bugs et de l’utilisation des DRM de… Microsoft.

iPlayer (BBC)

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés