Nous l'avions craint, c'est effectivement ce qu'Apple a fait. Les fichiers MP3 sans DRM qui peuvent être achetés sur iTunes à partir du catalogue d'EMI ne sont pas protégés contre la copie, mais l'identité de l'acquéreur est inscrite au coeur du fichier téléchargé...

Nous nous posions la question hier à propos d’iTunes 7.2 pour comprendre pourquoi une mise à jour du logiciel était nécessaire : y aura-t-il sur les fichiers d’EMI des métadonnées complémentaires ou une identification type watermarking ? Ce matin, la réponse est oui.

D’après les premiers éléments, il semblerait en effet que iTunes inclue au coeur des fichiers AAC téléchargés les informations relatives au compte Apple ID du client : nom d’utilisateur et adresse e-mail. Selon notre lecture des conditions générales d’iTunes et de ses engagements de confidentialité, cette pratique n’est pas prévue par les accords contractuels entre Apple et les utilisateurs d’iTunes, et surtout pourrait être contraire aux lois françaises de protection de la vie privée. Elle vise sans doute à satisfaire EMI et avoir trace des clients qui auraient partagé des fichiers téléchargés sur iTunes, mais ces informations n’auront guère de valeur puisqu’elles peuvent être facilement modifiées avec un éditeur.

Ratiatum a souhaité vérifier si le système était implanté également sur la version française d’iTunes, mais la plate-forme éprouve depuis hier de gros problèmes de serveurs et nous avons été pour le moment dans l’incapacité de télécharger un fichier iTunes Plus pour l’examiner. Y a-t-il chez nos lecteurs quelqu’un qui puisse valider l’information grâce à un éditeur hexadécimal ou plus simplement un éditeur ID3 ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés